Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 04:55

Source ; http://www.inner-quest.org/Advaita_F.htm

L'enseignement principal de l'Advaita est qu'il n'est pas de dualité ; qu'elle soit dans l'état de veille ou de rêve, la pensée se meut dans l'illusion.

L'ignorance dissimule la vérité qu'il n'est pas de devenir et que l'individu n'existe pas, si ce n'est comme figuration temporaire de notre Soi véritable [Atman] ou " je " véritable.

Contrairement à l'expérience perceptible, le Soi n'est pas une expérience de l'individualité mais une pure conscience qui englobe tout et qui est au-delà de la connaissance.

Il est éternellement présent et toujours expérimenté, cependant on n'est conscient de ce qu'Il est vraiment que lorsque les tendances restrictives du mental ont cessé.

Sa nature est non-duelle, un sans second, et n'est pas différente de la Réalité, le substrat absolu de tout ce qui existe.

Le mot " Advaita " fait essentiellement référence à l'identité du Soi et de la Réalité. [...]

La seule chose qui empêche la conscience du Soi est le sentiment d'être une personne individuelle. Si ce sentiment d'identité individuelle est transcendé, vous saurez que vous êtes le Soi et que votre nature véritable est être-conscience-félicité. L'être demeure en lui-même, la conscience se connaît elle-même et la félicité repose en elle-même. Seul le Soi est, et il se connaît lui-même par lui-même.

L'aspirant doit être pourvu d'un intense désir de libération. Ayant discerné ce qui est éternel et la source de bonheur, il doit demeurer non-attaché à tout ce qui est transitoire, tout ce qui est mutable, tout ce qui est simple phénomène temporaire, tout ce qui dépend des sens, tout ce qui dépend du mental et tout ce qui dépend du soi individuel pour être connu ou expérimenté. L'aspirant doit aussi être pourvu du pouvoir de discernement et doit adopter l'investigation de la nature réelle du Soi. Il doit discerner le Réel de l'irréel de façon à réaliser que le Réel est à jamais, et que l'irréel n'est jamais apparu. Il lui faut considérer tout ce qui est transitoire, changeant, objectivé, composé de parties, sporadique ou dépendant comme étant irréel. Il doit réaliser que cela qui est éternel, immuable, non-objectivé, indivisible et sans parties, continuel et non-dépendant est la Réalité impérissable. Tout comme une rivière cesse de couler après s'être déversée dans l'océan, la personne perd tout mouvement après s'être fondue dans le Soi. Abandonnant autant les notions d'externe, qui donnent naissance à l'apparence du monde, que les notions d'interne, qui amènent les illusions de l'existence d'un mental et d'un individu, l'aspirant doit avoir une foi inébranlable dans la connaissance sacrée de l'Advaita Vedanta. La connaissance véritable signifie posséder un regard d'égalité pour tous et sur tout.

Ramana Maharshi enseigne que le Soi est pur être, une pure présence, ou pure conscience subjective de " Je suis " entièrement dénuée des sentiments " Je suis ceci " ou " Je suis cela ". Il n'y a ni sujets ni objets dans le Soi ; il n'y a que conscience d'être. C'est parce que cette pure présence, ou pure conscience, est consciente qu'on l'appelle aussi " conscience ". D'après Shri Ramana, l'expérience directe de cette conscience est un état de bonheur ininterrompu et c'est pourquoi on utilise le terme " félicité " pour la décrire. Ces trois aspects – être, conscience et félicité – sont vécus en tant qu'un tout unitaire et non pas en tant qu'attributs séparés du Soi. Ils sont indissociables de la même manière que l'humidité, la transparence et la liquidité sont des propriétés indissociables de l'eau.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel
commenter cet article

commentaires

zéro 15/06/2015 10:03

zéro centre, zéro non-centre,
zéro périphérie, zéro non-périphérie,
zéro forme, zéro non-forme,
zéro temps, zéro non-temps,
zéro espace, zéro non-espace,
zéro soi, zéro non-soi,
zéro Soi, zéro non-Soi,
zéro être, zéro non-être,
zéro zéro, zéro non-zéro,

zéro

triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg