Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 05:18

""La Présente Éternité" sujet de ces entretiens, se situe dans l'intimité la plus profonde. Elle est l’éternel "état de veille" du Soi.

Du point de vue de cette Veille, le monde créé par les facultés mentales apparait et disparait, c'est-à-dire "devient". Lorsque nous parlons du Temps et de l'Espace, il faut bien comprendre qu'ils ont une réalité relative, celle du Devenir. mais en deçà et au-delà de l'Espace-Temps se trouve l'Immuable, étranger à tout devenir. pour découvrir cet arrière-plan, il est nécessaire de poser la question primordiale : "Qui suis-je ?"

Il semble à première vue que lorsque nous disons "Je" nous soyons identiques à l'arrière-plan et ce "Je" parait représenter notre moi le plus intime. Chaque fois que nous disons "Je pense", "Je vois", "J'entends" nous associons le "moi", le sujet, à un objet de conscience auquel il tend à s'identifier. Mais si l'on parvient à dégager le "moi" de cette identification, apparait ce qui reste : le Soi, Réalité non duelle, éternelle, immuable."

extrait de : La Joie sans objet - Jean Klein - Sois ce que tu es, chapitre V, page 220. Editions Almora, Paris, 2009

Hello, I love you, won't you tell me your name ?
Hello, je t'aime, ne me diras-tu pas ton nom ?
Hello, I love you, let me jump in your game.
Hello, je t'aime, laisse-moi me joindre a ton jeu.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel - dans Jean Klein
commenter cet article

commentaires

triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg