Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 09:34

[...] Etre conscient d'être conscient ; Ramenez le regard à la source de l'esprit

Compilation de textes choisis afin d'expliquer le "retournement de la conscience"

_____________

Comment percevoir notre vrai nature ?

Cela qui perçoit est notre vraie nature.

Hui Hai

 

Tourne ton visage vers ton propre visage.

Il n'y a personne que toi-même

Rumi

 

Au lieu de diriger la conscience vers l'extérieur ou l'intérieur,

tournez-la vers elle-même et découvrez que vous êtes la Conscience même

Michaël Szype

 

Soyez le thème même de votre méditation

Nisargadatta Maharaj

 

[...]

 

Regarde ce grâce à quoi tu regardes.

Si tu vois cela, tu vois tout

Istopadesha (tradition indienne advaita)

 

Concentrez votre pensée sur Cela qui voit

Ramana Maharshi et un disciple

 

Question d'un disciple :

Quel type de méditation pourrait m'être utile ?

 

Ramana Maharshi :

Les méditations sur des objets ne servent à rien.

Vous devez apprendre à voir que sujet et objet ne font qu'un. En méditant sur un objet, concret ou abstrait, vous détruisez l'impression d'unité et créez la dualité.

Méditez sur ce que vous êtes en réalité...vous découvrirez...

 

Le disciple :

Quoi ?

 

Ramana Maharshi :

C'est à vous de le découvrir. Cela se révélera.

Accrochez-vous à cette révélation.

Tournez votre attention vers le sujet qui perçoit.

Il est la source de votre "je".

Réalisez cela, c'est la tâche qu'il faut accomplir.

Découvrez la réalité que représente ce mot "je"

Découvrez l'entité qui est la source du mot "je".

C'est le Soi, le Soi de tous les soi.

Ne fixez pas votre attention sur toutes ces choses de la vie qui ne cessent de changer, ni sur la mort et les phénomènes.

Ne pensez même pas à l'acte de voir qui vous fait percevoir ces choses mais seulement à cela qui voit toutes ces choses, cela à qui l'on doit toutes ces choses.

Au début, cela vous semblera presque impossible, mais les résultats se feront sentir progressivement.

Cela demande des années de pratique quotidienne, mais c'est aisni que l'on devient un maître.

Chaque jour pendant un quart d'heure les yeux ouverts, essayez de garder l'esprit fixé sur Cela qui voit.

Il est en vous.

Ne vous attendez pas à ce que "Cela" soit quelque chose de bien précis sur lequel le mental peut se fixer facilement.

Il y a des années pour trouver ce "Cela", mais les résultats de cette concentration seront apprents en l'espace de quatre à cinq mois : paix de l'esprit, pouvoir de faire face aux ennuis, clairvoyance inconsciente .

Je vous ai donné cet enseignement comme les Maîtres le donnent à leurs disciples intimes.

A partir de maintenant, pendant la méditation, concentrez votre pensée non pas sur l'acte de voir ni sur ce que vous voyez, mais sur Cela qui voit.

[...]

 

 

 

Paroles et traduction de «Stairway To Heaven»

Stairway To Heaven (Escalier Vers Le Paradis)

There's a lady who's sure all that glitters is gold
Il y a une femme qui est certaine que tout ce qui brille est or
And she's buying a stairway to heaven
Et elle achète un escalier menant au paradis
When she gets there she knows, if the stores are all closed
Et lorsqu'elle y est, elle sait si les comptoirs sont fermés
With a word she can get what she came for
Un mot lui suffira pour avoir ce pourquoi elle est venue
Ooh, ooh, and she's buying a stairway to heaven
Ooh, ooh, et elle achète un escalier menant au paradis

There's a sign on the wall but she wants to be sure
Il y a un signe sur le mur, mais elle veut en être certaine
'Cause you know sometimes words have two meanings
Parce que tu vois les mots ont parfois un double sens
In a tree by the brook, there's a songbird who sings
Sur un arbre à côté du ruisseau, il y a un oiseau qui chante
Sometimes all of our thoughts are misgiven
Parfois toutes nos croyances sont mises en doute
Ooh, it makes me wonder
Ooh, ça sème le doute en moi
Ooh, it makes me wonder
Ooh, ça sème le doute en moi

There's a feeling I get when I look to the west
J'ai une sensation lorsque je regarde vers l'ouest
And my spirit is crying for leaving
Et mon esprit a grand besoin de partir
In my thoughts I have seen rings of smoke through the trees
Dans mes songes j'ai vu des ronds de fumée à travers les arbres
And the voices of those who standing looking
Et les voix de ceux qui laissent faire sans bouger
Ooh, it makes me wonder
Ooh, ça sème le doute en moi
Ooh, it really makes me wonder
Ooh, ça sème réllement le doute en moi

And it's whispered that soon if we all call the tune
Et on chuchote que bientôt, si nous donnons tous la mélodie
Then the piper will lead us to reason
Alors le flutiste nous mènera à la raison
And a new day will dawn for those who stand long
Et un nouveau jour viendra pour ceux qui sont toujours là
And the forests will echo with laughter
Et les forêts retentiront de joie

If there's a bustle in your hedgerow, don't be alarmed now
S'il y a du remue-ménage dans ta haie, ne t'affole pas
It's just a spring clean for the May queen
C'est simplement le nettoyage de printemps pour la Reine de Mai
Yes, there are two paths you can go by, but in the long run
Oui, il y a deux voies que tu peux prendre, mais au bout du compte
There's still time to change the road you're on
Il est encore temps de changer ta route
And it makes me wonder
Et ça sème le doute en moi

Your head is humming and it won't go, in case you don't know
Ta tête bourdonne et ça ne partira pas, au cas où tu ne le sais pas
The piper's calling you to join him
Le flutiste t'invite à le rejoindre
Dear lady, can you hear the wind blow, and did you know
Chère madame, peux-tu entendre le souffle du vent, et le savais-tu
Your stairway lies on the whispering wind
Que ton escalier s'étend sur le vent murmurant

And as we wind on down the road
Et alors que nous dévalons la route
Our shadows taller than our soul
Nos ombres plus grandes que nos âmes
There walks a lady we all know
Il y a une femme qui marche que nous connaissons tous
Who shines white light and wants to show
Qui brille d'une lumière blanche et veut montrer
How everything still turns to gold
Comment chaque chose se change en or
And if you listen very hard
Et si tu écoutes attentivement
The tune will come to you at last
Finalement l'air viendra à toi
When all are one and one is all
Lorsque tous ne font qu'un et qu'un les fait tous
To be a rock and not to roll
Pour être un roc et ne pas rouler

[...] Et dès que vous tournez votre regard nu sur vous-même, Ce regard qui n'a rien à voir débouche sur la clarté, La Présence dans son évidence, nue et vive,...

Padmasambhava

 

[Ce qui suit est extrait] du classique Taoïste Le Secret de la Fleur d'Or

 

1. Point n'est besoin d'abandonner vos occupations ordinaires tandis que vous pratiquez le retournement de la la lumière. Comme disait un ancien : "Quand des situations se présentent, il faut réagir. quand des choses se présentent, il faut discerner."

2. Si vous gérez vos occupations avec une vigilance précise, la lumière ne sera pas submergée par les choses. A1ussi convient-il de répéter maintes fois ce retournement "sans forme " de la lumière.

3. Si vous pouvez inlassablement "ramener le regard" à la source de l'esprit, quoi que vous fassiez alors et sans vous attacher à la moindre image d'une "personne" ou d'un "soi", ce sera le retournement de la lumière où que l'on soit". C'est la meilleure des pratiques.

4. Si vous pouvez passer une ou deux heures tranquilles à méditer, tôt le matin, l'esprit dégagé de tout objet, voilà ce qu'il y a de mieux. Quand vous êtes occupé par votre travail ou par des rapports avec les autres, recourez à la technique du "ramener le regard" et il n'y aura pas d'interruption "[de votre pratique]". Si vous pratiquez ainsi pendant deux ou trois mois, nul doute que les grands évéillés du Ciel confirmeront votre expérience.

 

[...] Dogen nous dit [...]

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel
commenter cet article

commentaires

triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg