Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 03:39
Pratique - Nathan Gill - Etre

"Notre nature véritable n'a t'elle pas besoin d'être réalisée à travers la pratique ?

Si l'impulsion à pratiquer survient, il pourrait s'ensuivre une vie dédiée à la pratique. Que serait-il réalisé cependant ?

L'unicité, la non-séparation.

Et qui réaliserait cela ?

Eh bien...personne.

Et la réalisation serait que pendant tout ce temps, il n'y eut en fait jamais aucun individu pour devenir réalisé.

Oui

Il n'est donc en fait personne ici de toute façon qui puisse avoir un besoin de réalisation. Ce qui se passe, c'est plutôt que l'élan vers la réalisation à travers la pratique est simplement un des thèmes possibles surgissant au sein de la lila cosmique.

Je peux voir cela théoriquement, mais à moins qu'advienne la réalisation, il ne fait pas de doute que cette impulsion va persister.

Peut-être. Mais il est aussi possible que la futilité de la pratique se trouve révélée, soit par l'effondrement spontané du sens de l'individualité, soit par la compréhension. Et comme en atteste nombre de personnages de la pièce, l'échec de la pratique à produire quelque résultat que ce soit est aussi une possibilité.

Mais il ne fait aucun doute que la réalisation de notre nature véritable est ce vers quoi tout le monde évolue.

L'évolution est une histoire. Etre est déjà Votre nature véritable - que cela soit reconnu ou non. Etre apparaît en tant que tous les personnages, et pour une vaste majorité d'entre eux, le principal élan est plutôt orienté vers la survie -ou économiser pour les vacances! - que vers la réalisation.

Cependant il y aura toujours un sentiment de manque jusqu'à ce que la réalisation se produise...

Il peut se trouver un sentiment de manque, mais est-ce nécessairement dû au fait qu'il manque quelque chose ? Il pourrait tout aussi aisément être dit que s'adonner à des pratiques dans le cadre d'une histoire ayant trait à une réalisation future est en soi précisément ce qui actuellement génère ce sentiment de manque que ces pratiques cherchent à éradiquer !"

 

Source : Nathan GILL - Etre - Paris, Editions ACCARIAS /L'ORIGINEL, 2008 - page 47 et 48

 

The Doors - Riders on the storm

Riders On The Storm 
(Passagers De La Tourmente)

 

Riders on the storm, riders on the storm,
Passagers de la tourmente, passagers de la tourmente,
Into this house we're born, into world we're thrown
Dans cette maison nous sommes nés, dans ce monde nous sommes jetés
Like a dog without a bone, an actor out on loan.
Comme un chien sans son os, comme un acteur de remplacement.
Riders on the storm.
Passagers de la tourmente.

There's a killer on the road, his brain is squirming like a toad.
Il y a un tueur sur la route, son cerveau se convulse comme un crapaud.
Take a long holiday, let your children play.
Prenez de longues vacances, laissez jouer vos enfants.
If you give this man a ride, sweet family will die
Si vous emmenez cet homme, la gentille famille mourra.
Killer on the road…
Un tueur sur la route…

Girl, you gotta love your man,
Miss, tu dois aimer ton homme,
Girl, you gotta love your man.
Miss, tu dois aimer ton homme,
Take him by the hand, make him understand,
Prends-le par la main, fais-lui comprendre,
The world on you depends, our life will never end.
Le monde dépend de toi, jamais notre vie ne finira.
You gotta love your man…
Tu dois aimer ton homme...

(Instru)

Riders on the storm, riders on the storm,
Passagers de la tourmente, passagers de la tourmente,
Into this house we're born, into world we're thrown
Dans cette maison nous sommes nés, dans ce monde nous sommes jetés
Like a dog without a bone, an actor out on loan.
Comme un chien sans son os, comme un acteur de remplacement.
Riders on the storm.
Passagers de la tourmente.

Riders on the storm, riders on the storm (x2)
Passagers de la tourmente, passagers de la tourmente


En savoir plus sur https://www.lacoccinelle.net/252042.html#UdvPWYWMaWUXm5Zo.99

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel - dans Nathan Gill
commenter cet article

commentaires

triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg