Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 05:24
Vous proposez aujourd'hui L'Homme qui plantait des arbres, une nouvelle de Jean Giono pour « aimer à planter des arbres » selon les termes de l'auteur.

Merci ma chère Suzette pour m'avoir fait découvrir cette nouvelle que je ne connaissais pas, elle a inspiré ma journée de vendredi, en inspirera sans doute beaucoup d'autres !
Ci-dessous indiquer les liens que tu m'as donné :


http://www.dailymotion.com/related/xuhqs_2-lhomme-plantait-des-arbres-giono_shortfilms/video/x3e5hj_lhomme-qui-plantait-des-arbres-part_creation


http://www.dailymotion.com/related/x3e5hj_lhomme-qui-plantait-des-arbres-part_creation/video/xuhqs_2-lhomme-plantait-des-arbres-giono_shortfilms

"Adapté en film d'animation par Frédéric Back, texte narré par Philippe Noiret, durée 30 minutes, couleur, pour Radio-Canada. Ce film a reçu de nombreux prix, notamment l'Oscar 1987 du meilleur film d'animation.

Un livre illustré par Frédéric Back, où l'on retrouve les peintures de son film, a également été édité par Gallimard Lacombe pour Les Entreprises Radio-Canada.
Frédéric Back, inspiré par ce film, a replanté une forêt au Canada, qu'il a dédié à Jean Giono."

(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Homme_qui_plantait_des_arbres )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie-Lore.. 17/09/2008 09:35

ce livre est un vrai bonheur, mon amoureux me l'avait offert au début de notre relation et j'étais étonnée qu'on n'en parle pas. C'est un livre qui devrait être étudié dans les écoles!
Merci de ce partage.
Marie-lore

Emmanuel 19/09/2008 06:34


Merci pour ton commentaire Marie-Lore. Oui, non seulement dans les écoles mais je crois aussi partout par tous. Merci encore à Suzette pour me l'avoir fait connaître. C'est une histoire éclairante,
et l'illustration qui en est faite dans le lien ici partagé est belle.


Suzette 11/09/2008 14:07

Merci Manu, de renseigner ce beau texte! Jean Giono savait ce qu'était le rapport homme/terre, rude, sauvage, farouche et respectueux!

L'homme simple ici présenté consacre sa vie entière à enterrer des glands, des faînes... dans une région aride qui se transformera en forêt accueillante à de plus en plus d'animaux et qui fournira de l'eau en suffisance pour nourrir les humains revenus dans les maisons abandonnées.
Texte à découvrir à plusieurs niveaux de conscience et qui remplace avec pertinence de nombreux livres savants qui se vantent d'enseigner l'art de vivre!

Emmanuel 13/09/2008 18:56


Merci Suzette pour ton commentaire. Je partage pleinement ton point de vue sur la qualité à enseigner de ce texte.
Ce texte me parle en ce sens qu'il me replace dans ma vie, modestement, patiemment, lentement et pour autant avec persévérance.
Nous semons tous des graines d'amour, chérissons celles que nous plantons. Une à une choisissons les plus belles, un tri de plus en plus méticuleux, personnel et subtil. N'ayons pas peur de la
peine.
N'espérons rien de leur devenir. N'attendons rien. La Vie se chargera de les accueillir, de les faire grandir pas forcément pour nous. De là peut-être une forêt ou peut-être qu'un seul arbre. Avec
la certitude si le choix des graines est juste et bon que d'autres êtres trouveront sous l'arbre ou dans la forêt qui naîtra de ces graines la joie et le repos de l'âme.
La mienne s'apaise et s'apaisera dans le choix de ces quelques graines, qu'importe si mes yeux ne voit l'arbre ou la forêt qui en résultera peut-être.


triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg