Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 22:04

Suzanne dans son dernier commentaire au sujet des cercles de silence m'a permis de découvrir une chanson : "Soy un emigrante" en recherchant un concert dont elle nous parlait.

Ce concert, qui a eu lieu ce week-end au centre culturel de Watermael-Boitsfort à Bruxelles, était intitulé "24 heures de chanson pour une régularisation".

Ces 24 heures de musique furent données pour faire entendre "la voix des migrants" .
Ce concert a été organisé par le "Comité de soutien à la famille Sandoval", famille dont voici la photo :


"Le couple en Belgique depuis 9 ans, est toujours sous la menace d'une expulsion.Quand à  leurs deux enfants âgés de 7 et 4 ans, ils peuvent rester car ils sont, eux, de nationalité belge !" (http://www.lavenerie.be/index.cfm?r1=1&r2=922#)

William Sandoval est l'auteur des paroles de cette chanson. Il vient comme son épouse et son groupe de musicien "Saramarka" de l'Equateur.

Vous donner ci-dessous les paroles (en français et en espagnol) trouvées ici :
http://www.24hdechansons.be/famille.php
Ainsi que le lien vers la video de la chanson Soy un Emigrante chantée par le groupe Saramarka : http://www.youtube.com/watch?v=E1CeyEUSCOA


Soy un emigrante
en français :

Loin de tes vallées
terre verte
Loin de ton soleil
soleil chaud
Loin de ma mer
eau claire
Loin de mes gens
Peuple fier

J'ai vu l'aurore, loin de ma terre
Le crépuscule, loin de ton ciel
Et je suis là, rêvant à mon retour
Où que je sois, je t'emmène avec moi.

D'un pas pressé, je cherche ce rêve
Mais ce monde nouveau me rappelle
Que je suis un migrant, venant de très loin
Que je suis un migrant, latino-américain

REFRAIN

La couleur de ma peau
Ne doit pas te tromper
La couleur de ma voix
Ne doit pas t'inquiéter
Que le rire soit l'hymne de tous, mon frère

Voyageurs du monde, unis dans ce chant
Hommes et femmes libres, portant une illusion
Des retrouvailles qu'un jour, la joie m'apportera
Te revoir à nouveau, ma radieuse patrie.

REFRAIN (quatre fois)

Paroles : William Sandoval
Musique : Rubén Sandoval et Humberto González

Soy un emigrante
en espagnol :


Lejos tetus valles
tierra verde
Lejos de tu sol
sol caliente
Lejos de mi mar
agua clara
Lejos de mi gente
raza brava

Yo vi el amanecer, lejos de mi tierra
Yo vi el anochecer,lejos de tu cielo
y sigo aqui pensando en mi regresso
por donde esté, siempre te llevo dentro.

De paso apresurado, voy buscando aquel sue?o
pero éste mundo nuevo, me vuelve a recordar
que soy un emigrante, venido de muy lejos
que soy un emigrante, latino americano.

ESTRIBILLO

Que el color de mi piel
no te enga?e
Que el color de mi voz
no te inquiete
que la risa sea el himno de todos, hermanos (bis)

Viajeros por el mundo, unidos a este canto
mujeres y hombres libres, llevando una ilusión
del reencuentro que un dia, felicidad traerá
al verte nuavamente, alegre patria mia

ESTRIBILLO (cuatro veces)

Paroles : William Sandoval
Musique : Rubén Sandoval y Humberto González



Ne trouvez-vous pas cette chanson belle, entraînante ?

Bonne soirée,

Emmanuel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gazou 11/10/2008 20:14

Merci pour cette belle chanson et pour ton commentaire...Bon dimanche...Moi aussi,je t'embrasse !

Emmanuel 12/10/2008 07:48


Merci Gazou, heureux qu'elle te plaise cette chanson. Bon dimanche à toi aussi. A bientôt te lire, t'écrire. Bises.


Suzette 10/10/2008 13:31

Merci, très cher Emmanuel, de faire écho à cette manifestation et à cette famille très soutenue en Belgique.
Neuf ans d'attente pour peut-être se voir contrainte à l'expulsion!
Et combien d'autres vivent cet enfer?
Cette même semaine, un hebdomadaire belge publiait le nouveau classement des 20 familles belges les plus riches (dont un célèbre banquier).
La confrontation entre cet article et la manifestation organisée pour ceux qui ont tout perdu est hallucinante!

Je t'embrasse avec beaucoup d'émotion.

Emmanuel 10/10/2008 16:39


Merci chère Suzette. Tu nous as offert par le partage de tes informations en provenance de Belgique, des premiers visages, des voix, une musique à ces migrants à qui les cercles de silence donnent
soutien.
Ils sont la vraie richesse, quels que soient le nombre de leur talents.
Je t'embrasse, fraternellement, Emmanuel.


Marie-Rêveuse 10/10/2008 10:10

Bonjour Emmanuel,
Belle chanson, je vais la mettre chez moi.
Que ta journée ressemble à un soleil!

Emmanuel 10/10/2008 16:28


Chère Marie-Eve, merci. Je suis heureux qu'elle te plaise. Que mille fleurs de lotus apparaissent sous tes pas.


triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg