Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 21:13

Article et photos de Suzette, notre bien-aimée correspondante de Belgique.

(Ce qu'elle nous partage ici m'ouvre de nouvelles perspectives de recherches, m'invite à d'autres actions, à rédiger de nouveaux articles... Emmanuel.)


Les cercles de silence suscitent sur vos blogs de nombreux commentaires.
Il suffit de lire notammment ceux que Marie-Eve a recueillis sur son blog « Marie-Rêveuse » pour voir l’intérêt que cette action en faveur des sans-papiers engendre.

http://mariereveuse.over-blog.com/article-23484264-6.html#anchorComment

De ces commentaires, il en est un qui a retenu particulièrement mon attention, celui de Bellelurette, parce qu’il ouvre sur d’autres actions possibles en plus des cercles de silence.

En effet, apporter notre soutien à ceux qui survivent sans-papiers dans nos pays n'empêche nullement d'aider d’autres personnes à vivre dignement dans leur pays.

Une action intéressante et à notre portée : œuvrer au commerce équitable avec les pays « en voie de développement », pour permettre à leurs habitants de vivre correctement des fruits de leur travail.

Et quand le plaisir des papilles et des yeux sont au rendez-vous avec le coeur quoi de plus facile.

C’est dans cet esprit que je me suis rendu à l’invitation des "Magasins du Monde Oxfam" qui dans toute la Wallonie -partie francophone de la Belgique- organisaient ce samedi 11 octobre une grande journée portes ouvertes.
L’objectif de cette dernière-je reprends ici quelques uns des propos d’un journaliste local, Olivier Jeuris- « est de permettre au grand public de (re)découvrir les produits du commerce équitable en artisanat et alimentation.
Les matières premières entrant dans la composition des chocolats, pâtes à tartiner, truffes... sont le plus souvent originaires d'Amérique latine (cacao de République Dominicaine, sucre de canne du Paraguay) et d'Afrique (cacao du Ghana, de Côte d'Ivoire...)
Les petits producteurs de ces pays, souvent regroupés en coopératives démocratiques et participatives, tirent de ces revenus de quoi faire vivre décemment leur famille et collaborent à des projets sociaux qui vont, notamment, de la création de dispensaires à l'amélioration d'infrastructures comme les routes."

Vue intérieure d'un Magasin du Monde Oxfam : les magasins sont tenus par des bénévoles

 Les gourmands se regroupent devant la table de présentation des chocolats.


Des objets artisanaux en provenance du monde entier

Dans la rue du Magasin du Monde Oxfam, où les ethnies diverses se côtoient, l'ambiance était festive et bon enfant ; en témoignent les photos suivantes.

Un stand consacré à la musique indienne sud-américaine.

Deux jolies sorcières au minois méditéranéen d'un magasin voisin de fruits et légumes.

Pour terminer, je souhaiterai donner à l'immortelle chanson de Brassens "L'Auvergnat", dont Marie-Eve a illustré son blog, une petite" soeur" écrite par Pierre Perret. Cet auteur nous avait déjà offert l'émouvante chanson "Lily" (qui arrivait des Somalies).

Elle s'intitule : "Mélangez-vous"

Vous en donner les paroles :

Mélangez-Vous (Pierre Perret)

Femme pleine de grâce
Quand l'étranger à l'entour
De ta maison passe
Noir blanc juif ou berbère
Laisse ton coeur désigner
Celui qu'il préfère

Mélangez-vous, mélangez-vous
Quand tout's les peaux finiront
Par se ressembler
Mélangez-vous, mélangez-vous
Un jour les homm's sauront
Même plus sur qui taper

Femmes pleines de grâce
Ouvrez vos bras aux hommes
Qu'on dit d'une autre race
Femmes changez la donne
Quand y aura plus
Qu'un' seule couleur
Ce s'ra la bonne

Mélangez-vous, mélangez-vous
Comme dans un mot d'amour
Les lettr's de l'alphabet
mélangez-vous, mélangez-vous
Pour un' couleur qui envoie
Plus personne au gibet

Femme pleine de grâce
A qui la liberté
N'accorde aucune place
Va vers celui qui t'aime
Mêm' si sur toi les tiens
Ont jeté l'anathème

Mélangez-vous, mélangez-vous
Peut-êt' qu'un jour y aura
Partout la même couleur
Mélangez-vous, mélangez-vous
On n'saura plus
Qui sont les nôt' qui sont les leurs

Femmes soyez fécondes
Et par des sangs mêlés
Que vos tailles soient rondes
Vos fils seront tous frères
Contre personne ils ne partiront
Plus en guerre

Mélangez-vous, mélangez-vous
C'est de la haine que tout's les femmes
Vont nous sauver
Par elles que le racisme enfin
S'ra délesté de sa tenac' peau de chagrin

Femme pleine de grâce
Quand l'étranger à l'entour
De ta maison passe
Noir blanc juif ou berbère
Laisse ton coeur désigner
Celui qu'il préfère

Mélangez-vous, mélangez-vous (ad. lib.)

(video : http://www.dailymotion.com/video/x5bb03_metissage-melangez-vous_music)


Liens pour aller plus loin en matière de commerce équitable :

- Article wikipédia sur Oxfam et ses Magasins du Monde : http://fr.wikipedia.org/wiki/Oxfam-Magasins_du_Monde
- Le site Magasins du Monde Oxfam :
http://www.madeindignity.be/Public/
- Brochure sur les Magasins du Monde Oxfam :
http://www.madeindignity.be/Files/media/Mouvement/brochuredef2422d.pdf

-Plateforme pour le commerce équitable en France, très utile notamment pour trouver les points de vente proches de chez vous :
http://www.commercequitable.org/
http://www.commercequitable.org/pvente/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sonam 22/10/2008 22:41

Bonsoir Emmanuel,
J'en parlerai aussi dans mon blog l'idée des cercles de silence...
Et des initiatives alternatives!
Merci!
Sonam

Emmanuel 23/10/2008 05:03


Bienvenue dans le(s) cercle(s) ! Super ! Merci, Sonam, pour prendre le relais de l'information. Peu à peu ils s'étendent, et le silence source de la prise de conscience s'installe.
Quand aux initiatives alternatives, après l'article de Suzanne qui me le suggère, il me reste à commencer un article sur le commerce équitable, comme tu me le rappelles. sans doute mon prochain
article.
Bonne journée.


Nouraya 14/10/2008 13:48

Que j'aime cette ballade, toute en couleur et en musique. Merci Emmanuel et Suzette,pour cette humanisme, actif et spirituel,
je vous embrasse tendrement.
Nouraya

Emmanuel 14/10/2008 21:08


Merci Nouraya. . Bientôt t'écrire mais je ne te donne pas de dates, j'ai peur de ne pas m'y tenir... Avec une pensée toute spéciale pour toi j'ai choisi pour des collègues qui me sont chères et
moi-même, d'aller dans un restaurant libanais demain soir sur Lyon ; je te raconterai pour le moins les plats. Ce sera la première fois que je mange de la cuisine libanaise.
Je t'embrasse avec tendresse également.


Marie-Rêveuse 14/10/2008 07:12

Bonjour!
Que d'honneurs tu me fais Emmanuel! Ta remarque au sujet des commentaires me fait penser que je n'ai pas assez pris en compte -bien qu'il faille lire entre les lignes- certains apports de Bellelurette.
Je vais de temps en temps dans ces magasins. C'est toujours un plaisir. Chez moi, c'est davantage "Artisans du Monde" qui est implanté.
La prochaine fois que tu mets un commentaire chez moi, est ce que tu peux rajouter ton adresse mail ou écrire à: marie.reveuse @ yahoo.fr (resserrer les espaces) J'ai une info à faire passer discrètement.
Bonne journée....moi je m'en vais marcher dans mes fleurs de lotus!

Emmanuel de Lussac 14/10/2008 21:02


Chère Marie-Eve, cet article est à quelques petits mots près celui que Suzette m'a envoyé, je n'ai eu qu'à le mettre en forme, à le publier ; j'ai juste recherché et rajouté des liens vers Oxfam et
le commerce équitable en France. Je vais faire une correction dans le texte pour que cela soit plus clair.
Ta réaction sur ton blog au commentaire de Bellelurette je l'ai pleinement partagé. Suzanne, m'a fait, grâce à son article également (comme à toi) regarder son aspect positif, l'ouverture que l'on
pouvait y déceler. Elle m'a ouvert l'esprit à ce sujet, à celui du commerce équitable.
Je t'envoie mon adresse mail de suite.
Bonne soirée, ma journée fut telle un soleil (clin d'oeil et sourire à ton propre clin d'oeil)


triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg