Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 10:09

Ce qui suit est la dixième et dernière série de vidéos des entretiens entre Eckhart Tolle et Oprah Winfrey qui se sont tenus entre mars et mai 2008. Comme pour les chapitres précédents  je vous donne les idées principales, le résumé du contenu de ces vidéos.
La traduction en français de ces vidéos est de Thierry Delattre (lien vers son site).


Lien vers :

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 1

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 2

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 3

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 4

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 5

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 6

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 7

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 8

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 9

 


Chapitre 10 : Une nouvelle Terre



Résumé  :

Moment de silence guidé par Eckhart Tolle. Dans les chapitres précédents, E. Tolle nous a invité, pour nous éloigner de la dimension mentale, à mettre notre attention sur le ressenti intérieur de la vitalité de notre corps, sur notre respiration, sur nos perceptions sensorielles. Ici nous mettons notre attention sur le fait d'être conscient de la Présence en nous, de la Lumière en nous, de notre Conscience : soyons conscient que nous sommes conscient, il s'agit de l'attention pure.
Comment apporter de la conscience à chaque moment, à chaque action de notre vie ?

Nous sommes des manifestations de l'univers, l'univers qui fait l'expérience de lui-même au travers de chacun d'entre nous, au travers de la forme. Nous sommes l'univers, nous ne sommes pas séparés de lui, les uns des autres.

"Le retour à la maison" ? Dans sa vie, on a un mouvement vers l'extérieur, une expansion, on acquiert des expériences, des possessions. Puis à un certain moment, à un certain âge, ou du fait de certaines expériences, on va vers la dissolution de la forme.
On accorde peu de places aux personnes âgées qui connaissent cette période de  dissolution, on les exlut de la société, on les confinent dans des maisons de retraite dans nos pays dits développés.
C'est le mouvement du retour. C'est à ce moment là que la spiritualité peut rentrer dans notre vie.
En Inde lorsqu'un homme atteint un certain âge, il se retire de la société, parfois il quitte sa famille s'il la sait pourvu du nécessaire, il devient un mendiant solitaire ou un moine afin d'aller profondément à l'intérieur de lui-même.

Mais nous n'avons pas besoin de faire cela pour connaître ce retour à la source.



Le mouvement de retour, c'est le moment où on s'éveille à la conscience, à la place du monde de la forme. On retourne consciemment à la Source.
Notre civilisation s'intéresse essentiellement au monde de la forme, au monde de l'accumulation, peu à ce retour à la Source.
Mais certaines personnes du fait de l'âge résistent à cette dissolution, deviennent aigries, s'attachent à leur corps décrépi, au passé, se plaignent sans arrêt.

Plus on vieillit, plus on approche de la mort, plus on devient conscient que l'être a plus d'importance que le faire. Mais on n'a pas besoin d'atteindre la vieillesse, d'approcher la mort pour le reconnaître.
Le grand âge n'est plus valorisé dans nos sociétés. Dans les tribus indiennes d'Amérique elles sont, étaient honorées, considérées comme un accès à la sagesse. Chez nous, au mieux on considérera nos mamies comme "gentilles".

La stupidité intelligente. Un exemple : la fission de l'atome recquiert une grande intelligence. On en fait une arme au lieu d'en faire quelque chose de magnifique. L'intelligence n'est pas connectée à la dimension plus profonde de la concience, de l'être, ainsi tôt ou tard elle devient destructrice. 

Il y a des défis à relever dans notre vie mais si on les considère comme des obstacles c'est qu' Ego est en jeu. Plus l'ego est fort plus le sens de la division entre les personnes est fort.

Ce que l'on fait est secondaire, ce qui importe c'est notre qualité d'être, comment on est présent, conscient dans tout ce que l'on fait, même si cette action est considérée comme de peu d'importance socialement. Exemple : le serveur de restaurant qui s'investit dans la mise en place de l'assiette devant vous.



D'autres serveurs le feront de manière machinale. Accorde-t'on à l'acte que nous faisons une attention pleine, consciente, le considérons-nous comme une fin en soi, ou considèrons nous cet acte comme un moyen pour une fin ultérieure ?
Exemple : l'usage du portable alors que les personnes sont en présence les unes des autres.
Vivre sans entousiasme le moment présent génère de la souffrance, il vaut mieux alors arrêter d'agir.
Au début, amener la présence dans notre vie dans des situations simples, aisées. Puis le pouvoir de la présence s'accroit en nous, alors on peut l'appliquer à des situations plus difficiles, à des personnes dominées par leur ego rencontrées dans la vie.
Est-ce que certaines personnes dans cette vie n'atteindront pas ce niveau de conscience ?...




...Peu importe ce qui importe c'est le travail sur soi. Voir les défis commes des occasions de grandir, de permettre à la Présence de se manifester. Les personnes dominées par l'ego sont pour nous des manières de grandir, on sait qu'au-delà du fait qu'ils sont pour l'heure odieux, il y a un être en eux qui est pur, aussi proche de la Conscience que n'importe qui, que nous pouvons l'être. Souvent la meilleure chose à faire est de partir lorsque nous sommes en présence de ce genre de personnes, ou accepter ce qui est le temps nécessaire pour obtenir ce que nous devons obtenir.

Comment avoir des buts ou des projets si l'on reste dans le moment présent ?
Les véritables projets sont déjà là, ils ne sont qu'à extérioriser.
L'abondance est déjà notre point de départ.



Peu importe le but, cela doit venir de l'être ou de la conscience pour poser les actes nécessaires. Le lieu du pouvoir est uniquement dans le moment présent, honorer ce que l'on fait dans l'instant, tout vient de là.

L'égo se sent menacé par la dimension spirituelle qui habite l'être humain.

L'enseignement que nous propose Eckhart Tolle n'est pas religieux, il est spirituel et peut cohabiter avec n'importe quelle religion ou en l'absence de religion.




Certains systèmes de croyance trop rigides peuvent aussi constituer un obstacle pour accéder à la conscience.

Accepter c'est voir ce qui est, non excuser tel ou tel pour tel comportement.
On peut voir le mal, la folie qui règne sur la planète, la souffrance engendrée, c'est là la manifestation de l'ego, l'ego collectif, de l'inconscience.
La colère vis à vis de cela rejoint la colère collective, la nourrit.
Mieux vaut se focaliser sur soi, sur ce que l'on peut changer en soi, un peu autour de soi que de nourrir la colère mondiale.


Le mental ne peut reconnaître l'espace intérieur, il ne connait rien à ce sujet.
Le mental résiste à la quiétude, il ne veut pas aller là. Juste reconnaître les pensées qui émergent comme telles, alors elles n'ont plus le pouvoir de capter notre attention.
Ne pas combattre les pensées.

L'action éveillée, ses 3 modalités : acceptation, plaisir, enthousiasme. Qu'au moins une de ces modalités soit présente. Voir lorsque nous nous trouvons dans le déni, le refus du moment présent.


Quelle est l'énergie qui imprègne le faire ? Est-ce la présence, la conscience, ou la négativité ? On peut le voir dans les actes de ceux qui nous entourent aussi.

Après l'acceptation, le plaisir. Le plaisir a une fréquence vibratoire plus élevée.
Le plaisir amène un énorme pouvoir, la créativité qui en résulte.
La joie ne vient pas de ce que nous faisons. Elle émane de la vie que l'on ressent en soi, de l'intérieur de nous, pas de l'extérieur.
Cette joie n'est pas une joie particulière mais la joie, celle à laquelle nous sommes tous reliés, lorsque nous sommes reliés en nous à la Conscience.



Le plaisir dont nous parlons ne provient pas d'un objet extérieur, ce plaisir là est une préoccupation d'égo.
Lorsqu'on s'éveille, les choses se produisent simplement, elles s'ajustent, la "vie travaille pour vous". et plus de choses arrivent également dans notre vie.
La peur est limitée par la présence que l'on peut amener à chaque instant. Accepter les nouvelles situations, ne pas lutter contre, voir en quoi elles sont utiles.
Eckhart a 60 ans ! (Non ?!!! -commentaire surpris d'Emmanuel)


La Conscience en soi est sans âge. et selon Eckhart Tolle, en accumulant peu de passé en soi, le processus de vieillissement du corps ralentit.

Les rêves : le corps de souffrance peut se manifester dans un rêve. Dans les rêves il n'y a pas de niveau de conscience. Le sommeil comporte une phase de rêve et une phase de sommeil profond sans rêve où l'on se ressource.
Les dernières vingt minutes avant de s'endormir sont importantes, privilégier un espace sans mot. S'allonger sur le dos, les bras étendus, puis ressentir la vitalité dans tout le corps de bas en haut.
Il peut y avoir aussi des prises de conscience dans les rêves.

L'enthousiasme est une fréquence plus puissante de notre connection à la source. C'est différent de l'excitation. on peut passer d'une modalité à une autre, de l'acceptation, puis au plaisir, puis à l'enthousiasme.




L'acceptation n'est pas séparée du faire, elle doit pénétrer le faire plutôt que de s'en couper. parfois il n'y a aucune action à envisager, d'autre fois l'action est nécessaire. L'action vient alors d'un état plus paisible, elle est ainsi plus puissante.
On peut parfois se déconnecter du présent se perdre pour un temps dans le mental, mais le fait de s'y être connecté une fois permet d'y revenir, le mieux est de se maintenir le plus souvent dans le présent, régulièrement.
Il n'y a pas de problèmes juste des défis nouveaux que la vie nous présente.
S'il n'y a rien que l'on peut faire dans l'instant ne pas en faire un problème.
Le monde n'est pas là pour nous rendre heureux mais pour nous rendre conscient.
La vraie créativité émerge de notre relation à la Conscience.




Un important changement dans la conscience advient. Comme si nous nous tranformions en une nouvelle espèce, pour la première fois en une espèce consciente, comme si l'humanité acceptait de s'éveiller enfin.
Poème du poète persan et maître soufi Hafiz :
"Je suis un trou dans une flûte par lequel passe le souffle du Christ. Ecoutez cette musique."
Comme disait Gandhi : "soyons le changement que nous voulons voir dans le monde"

Fin des entretiens d'Oprah Winfrey et Eckhart Tolle sur "Nouvelle Terre"

 


 

Lien vers :


Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 1

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 2

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 3

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 4

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 5

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 6

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 7

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 8

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 9

 


Notre travail sur les enseignements d'Eckhart Tolle, sur son livre "Nouvelle Terre", sur ces entretiens avec Oprah Winfrey n'est pas achevé. Nous allons sans doute reprendre chacun de ces chapitres, et mettre en évidence ce que nous en avons retenu.

En attendant je vous souhaite un magnifique week-end.
Bien à vous, dans une attention consciente au moment présent, Emmanuel

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel de Lussac - dans Eckhart Tolle
commenter cet article

commentaires

Lilou 18/02/2009 08:13

Bonjour Emmanuel,

Je viens de lire et d'entendre ..et je voulais te remercier de m'avoir permis de croiser cela ..
Il est des mots parfois qui résonnent en nous profondément..
Lorsqu'on se met en chemin vient souvent en nous alors une expression qui résume notre expérience du moment, comme une clef .
Pour moi ce fut " suivre la Joie " que j'ai trouvé magnifiquement illustré ici par les propos d'E Tolle .
Et tout à coup, comme lorsque quelqu'un nous
prend par la main, nous cheminions ensemble .
Un grand merci pour ce partage .

Emmanuel 18/02/2009 17:13


Bonjour Lilou. Je suis heureux que les mots d'Eckhart Tolle résonnent en toi aussi profondément et joyeusement. Je suis heureux que la mise à disposition de ces vidéos traduites par Thierry, et mes
petits résumés te permettent cela. Eckhart Tolle comme Krishnamurti sont pour moi des guides précieux vers notre intériorité, notre Etre, la Conscience.
Nous rencontrons pleinement leurs paroles, quand nous même, chacun d'entre nous, nous nous donnons la peine de maintenir notre attention au présent conscient de cette Présence en nous.
Je te souhaite une belle et joyeuse fin de journée.


triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg