Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 06:59
La lumière d'en bas, photographie de Thomas

Table des matières

Chapitre VII : Diverses portes d'accès au non-manifeste

La mort consciente...135-137

A part le sommeil profond sans rêve dont j'ai déjà parlé, il existe une autre porte d'accès non volontaire. Celle-ci s'ouvre brièvement au moment de la mort physique. Même si vous avez raté toutes les autres occasions de réalisation spirituelle au cours de votre vie, une dernière porte s'ouvrira pour vous immédiatement après la mort du corps.
Un nombre incalculable de gens ont rapporté avoir vu de leurs propres "yeux" cette "porte" sous forme de lumière radieuse et être revenus de ce qui est communément appelé une expérience de mort imminente.
Un grand nombre de personnes ont mentionné avoir alors ressenti une sérénité béate et une paix profonde.

Dans le Livre tibétain des morts, ce phénomène est décrit comme "la lumineuse splendeur de la lumière incolore", cette splendeur étant votre véritable moi ainsi que le dit le livre.
Ce portail au non-manifeste ne s'ouvre que très brièvement et, à moins d'avoir déjà connu la dimension du non-manifeste au cours de votre vie, il est fort probable que vous passerez à côté.
La plupart des gens ont accumulé en eux trop de résistance, trop de peur, trop d'attachement aux expériences sensorielles et trop d'identification au monde manifeste.

Alors quand ils sont sur le seuil du non-manifeste, ils s'en détournent par peur perdent ensuite conscience. Ce qui se produit par après est en grande partie involontaire et automatique. En fin de compte, il y aura un autre cycle de naissance et de mort. La présence n'était pas encore assez forte chez ces gens pour qu'ils entrent consciemment dans l'immortalité.

[...]

Comme c'est le cas avec toutes les autres portes d'accès au non-manifeste, votre véritable et rayonnante nature se perpétue, mais pas la personnalité. Dans tous les cas, tout ce qui est réel ou d'un valeur véritable dans votre personnalité appartient à votre vraie nature. Ceci ne se perd jamais. Rien de valeur ou de réel ne se perd jamais.

A l'approche de la mort et au moment de celle-ci, c'est-à-dire lorsque la forme physique se dissout, c'est toujours une occasion unique de se réaliser spirituellement. Mais la plupart du temps, les humains passent dramatiquement à côté, puisqu'ils dans une culture qui ignore presque totalement la mort et tout ce qui a vraiment de l'importance.

Chacune de ces portes donnent accès à la mort, celle du faux moi. Quand vous passez le seuil de l'une d'elles, vous arrêtez de fonder votre identité sur votre forme psychologique, créée par le mental. Vous prenez alors conscience que la mort est une illusion, tout comme votre identification à la forme en était une. La fin de l'illusion, c'est tout ce que la mort est. La mort n'est douloureuse qu'aussi longtemps que vous vous accrochez à l'illusion.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel de Lussac - dans Eckhart Tolle
commenter cet article

commentaires

dju770 19/08/2009 06:19

Mourie, pour moi chrétien, pourrait être "se détacher du monde provisoire pour enfin s'ouvrir à la vraie vie, dans la confiance de celui qui a dit : "Je suis le chemin, la vérité et la vie". C'est assez proche, non ?

Emmanuel de Lussac 28/08/2009 05:06


Bonjour dju770.
Se détacher du monde provisoire, s'ouvrir à Soi, mourir à soi. Oui mais comment ? En prenant conscience de ses attachements, en les voyant à l'oeuvre, simple témoin.
Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nous le sommes tous.
Confiance en ce qui en nous demeure.


LungTa 28/07/2009 20:35

Je pense que la fonction du Maître est d'amener le disciple à le devenir.

Pour le Bouddha oui certains êtres peuvent être leur propre maître, encore que le Bouddha en ai eus, mais il n'arrivait pas à avoir la réponse qu'il percevait déjà, alors il a pratiqué, jusqu'à l'éveil ;-)


chaleureusement

Frédéric

LungTa 28/07/2009 12:33

L'ego peut s'immiscer PARTOUT, même dans la mort, le désir de mort (pour être regretté par exemple)

c'est pourquoi il me semble que toute démarche spirituelle ne peut pas être (exclusivement) intellectuelle et passer par des livres, elle doit passer par deux "choses" : une pratique physique (le corps en action et non la tête)

http://zemapprentimaitrezen.wordpress.com/2009/03/16/%C2%AB-soyez-a-lecoute-de-votre-souffle-si-vous-entendez-vraiment-lair-entrer-sortir-de-vos-poumons-cest-que-le-calme-interieur-nest-pas-loin-%C2%BB-paul-wilson/?preview=true&preview_id=388&preview_nonce=202fa924c2

et par une guidance directe d'un ami spirituel (on dit maître aussi dans certaines traditions, mais ce mot est souvent mal vécu en occident) qui nous mettra en confiance pour nous permettre d'aller là où ça fait mal

Merci pour ton texte
Ma vision, mon expérience (très modeste) est qu'il n'y a que ces lueurs, il n'y a pas un moment où on est dans la lumière, et pouf tout est réglé, mais c'est un processus sans fin et perpétuel, je suis dans la "lueur" à cet instant, qu'en sera t il dans le suivant, carpe diem

Il n'y a pas de jonction, simplement à ouvrir les yeux pour voir
il n'y a pas de temps à attendre, tout est là
il n'y a pas un début, un acte, une fin, mais un processus continuel

revoir ces dessins :

http://zemapprentimaitrezen.wordpress.com/2008/09/22/%c2%ab-il-est-utile-de-realiser-que-ce-corps-qui-est-assis-ici-et-maintenant-avec-ses-douleurs-et-ses-plaisirs-est-exactement-ce-dont-nous-avons-besoin-pour-etre-completement-humain-eveille-et-viv/


http://zemapprentimaitrezen.wordpress.com/2009/04/13/commence-par-fin/


http://zemapprentimaitrezen.wordpress.com/?s=andy


tu as raison de te méfier de ceux qui disent "voir la lumière" car en plus en eux-mêmes par leurs discours ils ne sont d'aucune utilité pour qu'on la voit soi-même, seul celui ou ceux qui nous accompagnent, nous soutiennent, nous guident, nous montrent la réalité quand celle ci est difficile peuvent nous aider mais ils ne peuvent même pas faire cet oeuvre à notre place !

amitié et encore merci

Emmanuel 28/07/2009 17:51


Merci pour ta réponse Lung Ta.
Oui je pense saisir cela : la pratique physique, et la guidance d'un ami spirituel.
Le mot maître ne me dérange pas, je sais ce qu'il signifie intimement.
Je remercie les deux êtres qui ont joué ce rôle de manière fondamentale dans ma vie.

Mais n'est-il pas possible à un moment donné d'être son propre maître, et faire confiance en son "maître intérieur". Ce qui ne veut pas dire que l'on ne soit accompagné ou guidé de manière
ponctuelle, de façon souvent non recherchée, par telle ou telle personne connue ou inconnue
Le bouddha Gautama n'a t'il pas été son propre maître en définitive ?

Revoir les liens que tu me proposes.
Merci à toi, pour ces liens, pour ta réponse et ton amitié
Amicalement, et fraternellement

Emmanuel



LungTa 28/07/2009 09:08

Oui le danger est de parler ainsi de mort, ce qui fait peur, et recroqueville encore plus
plus que la mort de l'ego, c'est pour moi l'ouverture totale sur l'espace, il ne s'agit donc pas tant de retirer, réduire, que de s'ouvrir, s'agrandir sans fin

Emmanuel de Lussac 28/07/2009 12:03


Bonjour LungTa,
S'agrandir sans fin, n'y a-t-il pas là une possibilité pour ego de s'immiscer, rêve de toute puissance ?
Je me méfie tant de lui.
Et pourtant peu de temps avant d'avoir lu ton commentaire, c'est "l'idée" qui m'est venue : une expansion de la conscience.

Emmanuel

Je me suis laissé parler et j'ai écrit (c'est peut-être délirant...):
En même temps que je pose la question, je réponds, moi qui n'entrevoit que les lueurs, combien de temps tournerai-je encore autour de la lumière pour m'y joindre enfin ?
Combien de temps faudra-t-il pour que s'épuise toute crainte, et confiant, ne désirant plus rien que me fondre, mourir à moi-même, quelqu'en soit le chemin, quelque soit le chemin particulier que
je choisisse.
Beaucoup disent avoir vu la Lumière, tantôt je les envie, tantôt je m'en méfie. Je ne fais pas encore suffisamment confiance à mon coeur. J'ai peur des illusions que je produis.
Savoir se séparer des livres pour expérimenter à nouveau, tomber se relever, "il n'y a que ceux qui recommencent qui achèvent"
Et malgré tout les il faut, je devrais, cela se fait, magie.



christian 27/07/2009 19:17

merci ,pour ce site , je viens tout juste de terminer se merveilleux livre (nouvelle terre)que qq un m a passé ,et j ai entendu parlé de se site aussi c est pourquoi j y suis, ce livre a mie des mots sur des impressions que j avais et m aidera sûrement plus a m explorer davantage merci

Emmanuel de Lussac 28/07/2009 05:39


Bonjour Christian. Merci pour votre commentaire. Heureux que vous trouviez dans ce qui est mis à disposition ici de quoi vous éclairer dans la connaissance de vous-même.
Je dispose également du livre Nouvelle Terre d'Eckhart Tolle, mais j'ai choisi de commencer par lire Le Pouvoir du Moment Présent, ayant déjà eu un aperçu de Nouvelle Terre lorsque j'ai visionné
les vidéos des entretiens avec Oprah Winfrey.
Bonne exploration !


triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg