Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 00:00
Arnaud Desjardins : Approches de la méditation
(Editions de La Table Ronde - Paris, 1989)
Extraits et résumés

Table des matières

Première partie : Vue d'ensemble

Chapitre 2 : L'érosion des obstacles
[2.1. : pages 45 à 48]

Tarzan et chita : Chut !


(Page 45)

[...]
"Ce que nous cherchons est déjà là, ce que nous aspirons à être, nous le sommes déjà. Mais nous ne sommes pas conscients que nous le sommes ou ne sommes pas en contact permanent et stable avec cette réalité profonde."

(Page 46)


[...] "Pour parler simplement,[...] l'état de méditation [est] une cessation momentannée des fonctions physique, émotionnelle et mentale.
Mais il est essentiel de comprendre que nous cherchons un état de non-manifestation, de retour à la source d'où naissent tous les phénomènes que la psychologie a pour but d'étudier. Et les images de silence, de vide et d'immobilité peuvent être utilsées comme références pour montrer dans quelle direction nous allons. La perfection de ce vide (shunyan) qui est plénitude (purnam) correspond à ce que les bouddhistes appellent notre Nature originelle et les hindous atman.

(Page 47)

[...]
"Si vous portez en vous des sources d'agitation intérieure, vous aurez beau faire des efforts pour juguler cette agitation, votre tentative ne sera ni aisée ni naturelle. Cela explique l'effort vain de nombreux méditateurs qui s'exercent pendant des années sans s'attaquer au point fondamental, à savoir la source même de ce qui apparaît comme obstacles à la méditation.
[...]
"Yoga chitta vritti nirodha" : le Yoga c'est la cessation (ou l'extinction) des agitations (des perturbations, parfois on traduit des tourbillons) du psychisme, chitta

(Page 48
)

[...]  [Différence entre chitta et manas, souvent traduits indifféremment par pensée, esprit, mental]


"Le mot manas désigne le mental dans notre relation avec ce que nous considérons comme le monde extérieur, une relation qui est pendant longtemps empreinte de partis pris, de préjugés, d'illusions.
C'est pourquoi il est nous est proposé la "destruction du mental" (manonashka).

Mais si vous vivez dans une grotte ou dans une cellule de moine, coupés du monde extérieur et en méditation, vous n'avez plus affaire à manas mais à chitta
: des pensées, des images, des souvenirs, des projections sur le futur se lèvent en vous, que vous le vouliez ou non. La quasi-totalité de ces vrittis [perturbations, agitations] ne sont pas la manifestation de vos situations existentielles -profession, famille, amours,santé- puisque vous n'êtes momentanément impliquées dans aucune de celles-ci et consacrés à votre tentative de silence intérieur. [...] Chitta [peut-être traduit] par mémoire.
[Ceci pour mettre en évidence...] l'importance du passé : toutes les marques du passé se sont déposées en nous sous la forme d'impressions, de samskaras, de vasanas, de dynamismes latents, comme dans une immense cinémathèque ou un immense entrepôt.

Pour certaines raisons ces "latences" passent de l'état non manifesté à l'état manifesté sous la forme d'une peur, d'un désir, d'une idée. Il s'agit d'une mémoire en très grande partie inconsciente : les souvenirs résident en nous mais nous n'y avons pas directement accès.

Donc chitta est à la fois un réservoir d'impressions anciennes et une source inépuisable de "formes" dans la conscience, de phénomènes psychologiques qui vous assaillent, vous harcèlent parfois quand vous tentez au contraire, dans la méditation, d'être immobile et silencieux. Si vous pouviez descendre encore plus profondément en vous-même, en deçà de ces agitations, votre véritable nature se révélerait comme le vide, la plénitude, l'infini."

Résumé et extraits d'Approches de la méditation d' Arnaud Desjardins .- Editions de La Table Ronde, Paris, 1989.
Table des matières

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel de Lussac - dans Arnaud Desjardins
commenter cet article

commentaires

triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg