Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 05:23
Arnaud Desjardins : Approches de la méditation
(Editions de La Table Ronde - Paris, 1989)
Extraits et résumés


Première partie : Vue d'ensemble

Chapitre 2 : L'érosion des obstacles
[2.2. : pages 49 à 54]

Erosion by river

(Page 49)

"[A. Desjardins] insiste sur la nécessité de tarir peu à peu la source [des] agitations [du mental]."
[Il revient sur "la position de témoin" qu'il a préconisée et détaillée dans les pages précédentes.]

(Page 50)

[...] La position de témoin permet de reconnaître qu'aujourd'hui pour le moment, apparaissent des pensées, et même des pensées chargées d'émotion, des souvenirs du passé, des projections sur le futur, qui ne cessent pas de monter de la profondeur à la surface, d'encombrer le champ de la conscience et de se succéder les unes aux autres. On ne tente certes pas de les nier, alors que dans les diverses formes de concentration, "one pointed mind", on court le risque de vouloir nier la puissance ingrate et décourageante de ce fond d'où émergent toutes les agitations. Mais pour que la mare devienne lisse et transparente, il faut éliminer la fermentation dans la vase et les bulles qui crèvent sans arrêt à la surface."

"L'expression "faire silence" [...] [: ] On ne peut pas faire silence. [...] On peut qu'arrêter les bruits. [...] Vous pouvez faire du bruit si vous le souhaitez, mais si vous souhaitez faire silence, vous pouvez seulement cesser de faire du bruit. Et il y a en nous une source de bruits.

[...] [Faire le vide :] [On ne peut] pas faire le vide. Le vide [...] se révèle quand ce qui encombre a été supprimé.

(Page 51)

"[On ne peut être immobile. On peut] seulement cesser de faire des gestes, cesser de bouger.
Si l'état de méditation n'est autre que le silence du psychisme, si le but de la méditation est de s'établir dans ce silence, qu'est-ce que nous pouvons faire ? la réponse apparaît nettement : Rien. Nous pouvons seulement ne pas faire.

Méditer est considéré comme une pratique. Mais nous nous rendons compte que la méditation est au contraire une non-pratique, par l'effacement des divers mouvements de la pensée, des divers bruits qui sont en nous et de tout ce qui encombre notre conscience.

[...] Attention à la voie sans issue qui consisterait à vouloir à tout prix faire silence, même avec persévérance, même avec zèle et courage sans tenir compte de ces agitations qui stagnent en vous à l'état latent.
Les méditations que je vous propose sont des exercices préparatoires pour gagner un minimum de contrôle sur la pensée, de maîtrise de l'attention. Mais à partir de là, pas d'illusions, tant que ces obstacles à la méditation, ces dynamismes de retour dans le monde de l'attraction et de la répulsion ont leur source en vous et que cette source n'est pas neutralisée, il faut que vous en teniez compte."
[...]

(Page 52)

[...]
"Chitta shuddhi" : Purification de cette forme du psychisme considérée avant tout sous l'aspect de la mémoire, y compris la mémoire inconsciente d'où naissent tous les remous de surface, tout ce qui représente l'ennemi (pour ne pas dire le cauchemar) des méditateurs, y compris les envies de bouger, les pulsions motrices."
[...]

(Page 53)


[...] Et si nous essayons de faire silence alors que, dans la profondeur de nous-même, non seulement "ça" parle mais "ça" crie, quel résultat allons-nous atteindre ? Il est vain de s'exercer même patiemment [...] à faire silence sans rien tenter pour tarir la source des bruits.
[...] Et c'est là que l'expression "chitta shuddhi", épuration de chitta, prend tout son sens.

Chitta [...] comprend les samskaras :
les impressions qui se sont déposées en vous, qui vous ont marquées et qui demeurent vivantes avec leur dynamisme, et les vasanas, proprensions, pulsions, envies, demandes, désirs.
Ces dynamismes vivants dans la profondeur du psychisme sont nés de la manière dont vous avez vécu le passé, la manière dont vous avez été ou non aimé. Nous voudrions retrouver ce qui a été heureux et ne jamais revivre ce qui nous a meurtris. Mais la complexité de ces mécanismes va jusqu'à la tendance à reproduire des situations anciennes même si elles ont été douloureuses, comme si nous étions fascinés malgré nous par des souffrances que nous avons déjà connues.
[...]

(Page 54)


[...]

Comment faire pour qu'un jour ce vide, qui est en même temps plénitude, cette absence de forme de votre conscience d'être, soit à votre libre disposition ?
Comment procéder pour que vous puissiez librement vous situer en deçà des perceptions et conceptions dualistes, de tout ce qui rend votre vie frustrante, limitée, relative et vous empêche d'accéder à l'Absolu ?
Comment arrêter les bruits, les agitations aussi simplement que nous débranchons un ventilateur, appuyons sur un interrupteur électrique, ou cessons de bouger après avoir remué le bras ?
Pourquoi l'arrêt des mouvements n'est-il pas possible au niveau psychique ?
A cause des "latences" dans les profondeurs du psychisme.



Résumé et extraits d'Approches de la méditation d' Arnaud Desjardins .- Editions de La Table Ronde, Paris, 1989.
Table des matières

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel de Lussac - dans Arnaud Desjardins
commenter cet article

commentaires

graux danielle 26/04/2010 07:28



merci  de  votre  réponse  emmanuel,effectivement  elle  est  pleine  d  une  exellente  energie jac,j ai  vu  ces 
vidéo  pour  une  seconde  fois  j  avoue  que  je  suis  receptive,je  vous  souhaite  une  exellente  semaine,et 
a bientot



Emmanuel de Lussac 27/04/2010 06:20



A bientôt, bonne semaine à vous également Danielle.



danielle graux 25/04/2010 07:01



c est  gentil  emmanuel de  vous  tracaser  pour  me  répondre,vous  savez  lorsque  je  dit  ce  n est  pas 
facile  pour  tous  le  monde, je  pense  particulierement  aux  personnes  les  plus  fragiles  et  qui  n ont 
pas  la  chance  comme  "nous"d  avoir  vécu  quelque  chose  de particulier  en  ce  sens  elles  sont 
(enervements-vexation-rancune-auncune  satisfaction  possible-)ces  personnes  la  croyez  moi  ne  peuvent  absolument  pas  etre 
dans  l instant  présent, c est  pour  elles  que  je  redit  que  ce  n est  pas  aussi  simple  que  ca!!! très 
bonne  lecture  ,et  bon  courage.



Emmanuel de Lussac 26/04/2010 06:39



Bonjour Danielle,


Je pense qu'il est à relativiser les réponses de Mooji par rapport au contexte où ces réponses s'expriment. Il s'adresse aux personnes qui se tiennent devant lui. Celles qui ont fait la démarche
d'aller chercher auprès de lui des réponses ont déjà fait en eux un certain chemin, ménagé une ouverture pour entendre ce qu'il a à dire.


Il est possible que Mooji face à une autre personne, avec le fonctionnement que vous décrivez, dise autre chose, autrement. Il est également possible que si j'avais écouté Mooji à une période
antérieure de ma vie, ceci ne m'aurait pas interpellé. je n'aurai pas pris ce qu'il dit à un autre que moi pour moi.


Les vidéos des satsangs de Mooji sont arrivés à un moment où je saturais intellectuellement. C'est peut-être une autorisation extérieure que j'attendais pour me reposer et laisser venir la suite,
pour me rapprocher d'une pratique plus intérieure et réelle, qu'intellectuelle.


Le doigt qui montre la lune n'est pas la lune. Quelque chose comme ça.


Et pour Jac O'keefe c'est la même chose, elle vient confirmer, préciser, éclaircir en moi certaines choses dont j'ai besoin actuellement. Cela fait son chemin. Livre que je trouve très
intéressant. je m'attendais à lire l'histoire de son cheminement. En fait ce n'est pas cela, c'est beaucoup plus intéressant, plus général, cela reprend de manière synthétique, dense, ce que j'ai
pu découvrir jusque là, m'aide à mettre des mots sur ce que je fais, m'encourage à poursuivre. Et il est à parier, que la suite que je vais lire sera emplie de choses nouvelles, de nouvelles
questions, et remises en cause. J'en mettrai prochainement des extraits sur mon blog.


Je ne fais que répondre actuellement pour moi dans ce blog à mes questions, cela a toujours été le cas. Pour autant si d'autres trouvent dans ce cheminement qui est mien, rendu assez ouvertement
public, quelque chose qui puisse servir leur propre cheminement alors j'en suis heureux.


Un jour viendra peut-être en cette vie où mes réponses seront les réponses qu'il convient de faire à tout un chacun. Aujourd'hui je sais que mes réponses sont à la mesure de ma compréhension, au
fait que je sois relié ou non avec celui qui sait en moi, à l'intention de me servir (Ego est toujours là même si je croix mieux l'apercevoir; subtilité de la connaissance de son fonctionnement)
ou de servir celui qui se tient devant moi (Ego s'absente parfois).


Vous savez la difficulté qu'il y a savoir pour les autres ce qui est bon pour eux, tant que nous connaissons nous-même la difficulté, aussi infime soit-elle, à savoir ce qui est bon pour nous.


Alors oui sans doute, pour ces personnes que vous décrivez, le chemin à montrer est celui de la mise en place de l'observateur en soi, de l'ancrage au présent. D'ailleurs pour ma part je ne fais
toujours que confirmer cela en moi. Même si je peux donner l'impression dans certains de mes commentaires d'avoir découvert la lune. Vous savez ce que c'est sans doute, l'exaltation vis à vis
d'un soubresaut que l'on peut connaître, et ces soubresauts sont parfois justes intellectuels.


Allez hop ! Retour à la vie. N'oublions pas de vivre, et c'est là sans doute encore, une partie du message de Mooji.


Je vous embrasse,


Bonne journée !


 


 


 



graux danielle 24/04/2010 07:01



je  comprend  bien  emmanuel,  votre  réponse,mais  entre  les  explication  d arnaud,qui  comprenent  le  psychisme  et 
aussi  l inconscient et  tout  ce  que  cela  peut  contenir, c est  a  l opposé  de  ce  que  dit  mojji,peut 
etre  mojji  parle  t il pour lui!!!c est  facile  pour  lui  pas  pour  tout  le  monde...bon  week-end  a  vous 
aussi  emmanuel



Emmanuel de Lussac 25/04/2010 06:46



Bonjour Danielle,


Peut-être aurai-je une explication qui n'est pas encore la mienne à vous donner entre aujourd'hui et les jours qui viennent. C'est celle de Jac O'keefe dans son livre "nés pour être libres" que
je me suis procuré. Cela dit autrement ce que dit Mooji. A bientôt !



danielle graux 23/04/2010 12:47



vaste  programme  n  est  ce  pas  emmanuel? je  ne  suis  pas  sure  que  cela  soit  aussi  simple  que 
le  dit  mojji...



Emmanuel de Lussac 24/04/2010 06:33



Bonjour Danielle,  Que dit Jésus, c'est Jésus n'est-ce pas qui dit cela, "heureux les simples d'esprit car le Royaume des Cieux est à eux".


Nous voulons Cela parfois plus, plus complexe, plus ardu, plus difficile, plus extraordinaire et nous ratons l'évidence.


Qui en nous veut cela : PLUS ?


La porte est déjà ouverte, déjà franchie, quelle autre porte voulons nous ouvrir ?


De quel pouvoir supplémentaire voulons nous disposer ?


Qui en nous veut plus ?


La couronne est déjà sur notre tête. N'a t-elle pas assez de diamants à notre goût ?


Laissons nous conduire par Ce qui vient, Ce qui est.


Oui je suis d'accord avec vous, la simplicité n'est pas toujours une chose aisée à laisser survenir. Et cela peut prendre du temps avant de choisir de vraiment s'abandonner à Cela, de reconnaître
Cela sans désir de maîtrise, d'accaparement, d'embrassement. Nous sommes embrassés plus que nous n'embrassons.


Bon week-end !


 


 



dju770 28/10/2009 05:59


Pour le croyant que je suis, le vide intérieur est comblé par une présence sainte et sacrée : l'Esprit !

Et tout le travail consiste à en prendre conscience, à s'y ouvrir, à entrer en dialogue avec ce "tout Autre" qui est en moi et qui est plus grand que moi... et qui m'attend, patiemment,
discrètement, dans le plus grand respect de ma Liberté souveraine, et dans la verité de mon Être....

Pierre Emmanuel Schmidt résume cela : "au fond de moi, tout au fond du puits sans fond, se trouve celui que je crois être et que je ne suis pas".
s'approcher de cette Présence, c'est se réconcilier avec mon moi profond, exister en plénitude.

Amicalement

Cette rencontre change mon regard, change ma vie, et me révèle vraiment qui je suis : un être aimé, plein de potentiel, divinisable après le chemin terrestre qui mène au Dieu d'Amour.


Emmanuel de Lussac 28/10/2009 06:54


Merci pour ta réponse Dju770.
Amicalement,

Emmanuel






triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg