Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 06:28


Vidéo 1/12 :

(http://www.youtube.com/watch?v=sWd-Q_WNGbo&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=0)

Résumé de la vidéo :

Arnaud Desjardins dans cette première partie nous dit en quoi son milieu -il est né dans une famille protestante- a été à l'origine de son empêchement à devenir comédien, ce qui était alors son grand rêve, sa passion. Puis en quoi, la maladie - la tuberculose - liée aux représentations de son milieu a mis un terme à sa première passion amoureuse.
A ce moment là de son existence, au sanatorium, son avenir professionnel et personnel lui semble fort compromis,  dépourvu d' intérêt.


Vidéo 2/12 :



(http://www.youtube.com/watch?v=Cg3G0r4AqIw&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=1)

Résumé de la vidéo :

A 24 ans, il rencontre Bernard Lemaître, les groupes Gurdjief, il découvre la notion d'identification : en quoi nous sommes emportés par nos émotions, pensées, réactions. Comment être en état de présence, ne plus être ainsi emportés en gardant notamment la sensation du corps.

Au sanotorium, il fait la découverte d'un livre : "fragments d'un enseignement inconnu", qui contient pour lui des révélations, beaucoup de clefs. Au cours d'un vif débat au sanatorium au sujet de l'avortement entre deux patients, il découvre en quoi les vérités sont toutes relatives. En quoi tout ce qui lui avait été transmis dans son milieu en matière d'ethique pouvait être remis en question

A la sortie du sanatorium, il était riche de cet enseignement transmis par Gurdjief.
Bernard Lemaître lui a fait connaître une présence particulière, une relation père-fils.
Il continue à être en relation avec ces "groupes Gurdjief".
Même désespéré, il ne se sentait plus perdu.

Après avoir occupé de nombreux emplois qui ne l'intéressaient pas il rentre à l'ORTF et là commence une vie heureuse pour lui.


Vidéo 3/12 :


(http://www.youtube.com/watch?v=c2fjBZpBICo&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=2)

Résumé de la vidéo :
Quand il devient réalisateur il rencontre sa future femme Denise.
Il commence à ressentir qu'il tourne en rond dans les groupes Gurdjief, que cela ne lui apporte pas tout ce qu'il recherche.
En 1958, un producteur de télévision lui propose de rencontrer des moines trappistes. Ce qu'il fit pendant un mois. Il découvre alors la vie spirituelle catholique, la littérature catholique contemplative, comprend mieux la spécificité chrétienne par rapport aux religions asiatiques auxquelles il s'intéresse alors.
Les notions de confiance, de lâcher-prise deviennent alors importantes pour lui. Il ressent un immense changement en lui.
A sa sortie du monastère,
hors de ce milieu protégé, il a l'impression de tout perdre .
A la télévision il ne tournait que des petits films, il se sentait dans une impasse.
Il décide en 1959 de partir pour l'Inde. Il va dans un premier ashram au bord du Gange.
Il ressent arrivé devant l'ashram une grande peur, ressentant que c'était là une étape décisive dans sa vie, que cela allait  bouleverser complètement sa vie.

Vidéo 4/12 :


(http://www.youtube.com/watch?v=72MrS7PFvHE&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=3)

Résumé de la vidéo
:


Il pratique le yoga en Inde, différents exercices, notamment des nettoyages du corps. Il demande à Denise de le rejoindre à Bombay pour ensuite aller rencontre ensemble une sage hindoue Mâ Anandamayi.
Il décrit la qualité de la présence de cette femme, ce qu'elle a apporté à sa femme comme transformation spirituelle.
Il rapporte également combien ils étaient tous deux considéré par l'entourage de cette sage, des prêtres hindous, hors de leur monde.
Découverte de ce qu'est l'égocentrisme, du besoin d'être reconnu par cette sage, mais aussi de l'effacement de l'ego.


Vidéo 5/12 :


(http://www.youtube.com/watch?v=H4yk1uwUH2E&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=4)

Résumé de la vidéo :


L'anniversaire de Mâ Anandamayi chez un riche djaïn, où ils se sentent exclus, où ils se demandent ce qu'ils font là. Denise souhaite repartir et puis à cet instant là de découragement, on les fait appeler près de cette sage qui devant eux rappelle son entourage au devoir d'hospitalité envers eux deux.
Arnaud Desjardins cherche à la filmer, mais la sage montre sa désapprobation. Il réfléchit alors à ce qui importe pour lui, faire de l'argent ou s'éveiller spirituellement. A ce moment là, elle accepte de se faire filmer.
Cette sage lui a donné une certitude que tout ce qui est dit dans les enseignements spirituels les plus sérieux étaient vrais, "il a vu" et a ainsi cru.
Depuis lors il ne s'est plus senti désespéré.
Les conditions matérielles de ces séjours en Inde étaient difficiles.
En 1963, avec leur fille Murielle, ils y rencontrent le Dalaï Lama.

Vidéo 6/12 :


(http://www.youtube.com/watch?v=UFxt2Oo1gTU&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=5)

Résumé de la vidéo :


Rencontre avec le Dalaï Lama.
Il lui fait part de son désir de filmer des sages bouddhistes, le Dalaï Lama accepte. De retour en France, Arnaud Desjardins monte une expédition pour réaliser ces films sur ces maîtres tibétains. De ces rencontres, il prend conscience qu'il ne s'agit pas de réaliser des films mais de réaliser l'éveil lui-même, il acquiert alors en maturirté spirituelle.
Ce ne sont plus les pouvoirs merveilleux de l'esprit qui alors lui importe dans sa recherche spirituelle mais l'humilité, la compassion dont témoignaient ces maîtres.
Arnaud Desjardins fait part des états modifiés de conscience, des expériences spirituelles qu'il a pu connaître dont ils ne restent finalement que des souvenirs.


Vidéo 7/12 :


(http://www.youtube.com/watch?v=vZ8kffMN7-w&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=6)

Résumé de la vidéo :

Des expériences au-delà du temps, de l'espace et de la causalité. Mais sa question alors alors était de faire le lien avec les expériences les plus ordinaires de la vie. Quel était la place de son quotidien vis à vis de ces expériences ?
Un maître,
Swâmi Prajnanpad, l'invite alors à ne plus rechercher ses expériences extraordinaires mais à prendre conscience des jeux du mental.
Il découvre notamment qu'il n'avait pas eu de père, malgré ce qu'il croyait.


Vidéo 8/12 :


(http://www.youtube.com/watch?v=ge81rIsJ7HA&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=7)

Résumé de la vidéo :
Tout ce qui avait précédé n'était qu'une préparation à rencontrer ce maître, Swâmi Prajnanpad, son maître.
Il quitte l'Inde pour l'afghanistan en 1967, après un séjour auprès de son maître qui ne se déroule pas bien.
Il découvre les richesses mystiques de l'Afghanistan, en vue de faire un film sur les soufis.
Un maître soufi qu'il rencontre lui dit qu'il sait qu'il a un maître et qu'il est en train de fuir les difficultés qu'il a avec son maître en afghanistan, il lui dit de retourner près de Swamiji.
Ce qu'il fit pendant trois mois et trois semaines, sans femme ni enfant.
Il fait des expériences de régression dans son passé, jusqu'à arriver à la "racine" de sa vie.

Vidéo 9/12 :


(http://www.youtube.com/watch?v=DaWFc3iCofM&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=8)

Résumé de la vidéo :
Il se souvient notamment de l'amour pour son oncle qui lui a appris à faire du vélo, qui lui a demandé de l'aider à faire un mur avec lui malgré le fait que son père le jugeait trop maladroit pour l'aider.
Il découvre l'immensité de ce que chacun peut porter comme expérience personnelle, l'histoire de chacun est extraordinaire, porteur d'espoirs et de désespoirs. Il parle des énervements qu'il a pu ressentir avec son maître. Il parle des colères, cris de son maître alors qu'il discutaillait, qu'il s'opposait à lui.

"La vérité ne fait jamais mal, c'est la destruction de ses illusions qui peut-être douloureuse."

Vidéo 10/12 :


(http://www.youtube.com/watch?v=G79pvxEWUow&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=9)

Résumé de la vidéo :


Il éprouver une attirance très forte pour une autre femme que Denise. (Dalida). Il nous parle de ses tiraillements mentaux à ce sujet.
1969-70-71 : Rencontres avec le maître zen Deshimaru qui lui demande de tourner des films sur le zen au Japon.
Il en a retiré une distance par rapport aux comportements de son propre maître Swamiji.
Il connaît la notoriété médiatique : il s'en nourrit mais reste lucide, tout prendre et rester conscient.

Vidéo 11/12 :


(http://www.youtube.com/watch?v=DSn-1hjhw5g&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=10)

Résumé de la vidéo :
Pour le milieu spirituel, sa relation avec Dalida entâche sa respectabilité.
Il repart pour l'Inde vers Swamiji. Ce dernier lui dit notamment :
"Etre c'est être libre d'avoir sous toutes ses formes"
, il en ressent la vérité mais pense un temps ne pouvoir s'y conformer. Puis il finit par l'accepter pleinement. Cette acceptation finit de transformer l'apprenti en disciple.
Juin 1974  : Son maître est malade, proche de sa mort.
Un projet d'ashram en France est né.

Vidéo 12/12 :


(http://www.youtube.com/watch?v=hDeLJ0Jw7IU&feature=PlayList&p=6F3EED33E88EA132&index=11)

Résumé de la vidéo :


Arnaud Desjardins parle de son rapport à son maître, Swâmi Prajnanpad, après sa mort, de ce qu'il reste de lui.


Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel de Lussac - dans Arnaud Desjardins
commenter cet article

commentaires

graux danielle 01/11/2009 15:23


c est  une vie  extraordinaire  qu a  arnaud desjardins  et toutes ses paroles sont fascinantes merci a dieu de nous  envoyer des etres comme lui et puisse le monde
entier mettre en pratique ces merveilleux conseils merci


Emmanuel de Lussac 01/11/2009 16:58


Bonsoir Danielle, merci pour votre commentaire. La lecture que je fais actuellement d'Approches de la méditation, m'apporte également beaucoup. Un autre éclairage, d' autres questionnements. Je me
joins à vos remerciements pour son cheminement et ce qu'il nous partage.
Bonne soirée.


triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg