Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 05:33
L'intelligence et l'amour en politique - discours de Toulouse

Loin de la propagande audio-télévisuelle des journalistes et animateurs affiliés aux partis "libéraux", L.R. et P.S. nous pouvons ici librement apprécier l'illustration de l'amour et de l'intelligence en politique.

Ayant été surpris de ne pas retrouver en visionnant cette vidéo la description qui est faite habituellement de cet homme, nous poursuivons notre exploration de ce que propose le mouvement politique qui a fait de lui son porte-parole ici :

http://www.jlm2017.fr/le_projet

Surprenant, non ?

Et plus nous visionnons, lisons ce qui est proposé sur le site précédent et sur le blog suivant

http://melenchon.fr/

Nous nous demandons :

Comment se fait-il que tant de forces soient déployées pour ridiculiser, caricaturer cet homme et son mouvement, alors qu'ils représentent une alternative sérieuse, généreuse, respectueuse de tous les êtres vivants, enthousiasmante, collaborative...

Quels intérêts sont donc contrariés par leur simple présence ?

Écoutons ce que nous dit notre cœur, votons pour l'amour et l'intelligence en politique en 2017 !

Repost 0
Publié par Emmanuel - dans Politique
commenter cet article
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 05:05
Advaita Vedanta - Nous ne sommes pas l'Ego

Advaita Vedanta : théorie et pratique - Dennis Waite - Editions Almora, Paris, 2011.

Chapitre 1 : Découvrir qui nous ne sommes pas (Suite)

(Notes 2016)

p32-33

Nous ne sommes pas l'Ego

[...]Toutes nos idées, nos opinions et croyances dépendent d'un conditionnement, dû à nos parents, à nos professeurs, à la société dans laquelle nous sommes nés. Elles représentent une partie indélébile de nos souvenirs et c'est l'identification avec elles que nous appelons notre "ego".

Ce n'est que lorsque l'esprit cesse son bavardage, lorsque le tourbillon des pensées s'apaise momentanément, que nous pouvons enfin reconnaître qu'il y a quelque chose d'autre, qui n'a aucun lien avec ces idées acquises et que ces idées ne sont pas ce que nous sommes.

Un exemple simple : la nationalité ou la religion. L'endroit où nous sommes nés est un pur hasard. [...] Vous avez peut-être été élevé selon la religion chrétienne dans une société occidentale et matérialiste, ce qui fait que, par exemple, votre façon de réagir aux problèmes moraux sera sans doute conforme à ses préceptes. Né en Chine, ou dans un pays musulman, vos réactions se révèleraient sans doute différentes.

Nous devons nous efforcer d'être dans le présent, conscient de ce qui est ici et maintenant afin de transcender ce bagage mental plutôt que de la subir.

p33

"Plus vous essayerez de tuer l'ego, plus il prendra de la force. Il faut l'aborder par l'autre côté. Tout le monde comprend et ce malgré l'ego. En vérité l'ego meurt automatiquement dès que l'on comprend quelque chose. Vous n'arriverez jamais à faire entrer de la lumière dans une pièce si vous voulez absolument commencer par en chasser toute l'obscurité. Donc, simplement, ignorez l'ego et essayez de comprendre ; et cette compréhension elle-même fera disparaître l'ego.

Au moment même où vous commencerez à faire ceci, sans le savoir, vous vous placerez dans la Conscience, qui est au-delà de l'ego et de l'esprit. Dès ce moment-là, l'ego se débarassera de toutes ses scories et se trouvera révélé en tant que conscience. Vues sous cet angle, toutes les questions déroutantes que posent le monde s'évaporent à tout jamais, comme de la rosée sous le soleil, pour ne jamais réapparaître."

Atmananda Krishna Menon

p34

"Mais au-delà de toutes ces différences, dans le Soi nous ne changeons jamais. Cela signifie que derrière tous ces phénomènes toujours changeants se trouve l'Un immuable. Nos modifications mentales nous donnent l'impression que cet Un change. Ce qui veut dire qu'en changeant notre état d'esprit, nous pouvons tout changer. Si seulement nous pouvions comprendre ceci, nous verrions qu'il n'y a rien qui cloche à l'extérieur ; tout est dans l'esprit. En corrigeant notre vision des choses nous corrigeons les choses à l'extérieur. Une fois que nos yeux atteints de jaunisse sont guéris, plus rien n'a l'air jaune.

Tant qu'on ne guérit pas de la jaunisse, quand bien même on briquerait les objets extérieurs, on ne les rendra ni blancs, ni bleus ni verts, ils nous apparaîtront toujours jaunes."

Swami Satchidanananda

[...]

 

p35

[Nous ne sommes pas nos rôles]

"Un homme qui joue sur scène un rôle de femme oublie-t-il qu'il est un homme ? De la même façon, nous aussi devons jouer notre rôle sur la scène de la vie mais nous ne devons pas nous identifier avec ces rôles"

Ramana Maharshi

 

"Nous ne sommes pas non plus "une personne". En fait le sens même du mot - dérivé du latin persona (le masque porté par les acteurs de théâtre grécoromains)- nous indique que nous ne pouvons pas en être une. A tout le moins, nous devons être celui qui porte le masque.

 

"La personne est le résultat d'un malentendu. En réalité, il n'existe rien de tel. Sentiments, pensées, et actions passent devant un observateur dans une succession sans fin laissant des traces dans le cerveau et créant une illusion de continuité. Le reflet de l'observateur dans l'esprit crée ce sentiment du "je" et la personne acquiert une existence indépendante en apparence. En réalité, il n'y a aucune personne, il n'y a que l'observateur, qui s'identifie avec le "je" et avec le "mien'. L'enseignant dit à l'observateur : "Vous n'êtes pas ceci ; il n'y a rien de vous en ceci, sauf ce petit détail du "je suis" qui est le pont entre l'observateur et son rêve. "Je suis ceci, je suis cela" est un rêve, alors que le pur "je suis" porte le sceau du réel. Vous avez goûté tant de choses-tout est réduit à rien. Seul le sentiment du "je suis" persiste, inchangé. demeurez avec l'immuable au milieu du changeant jusqu'à ce que vous soyez capale de le transcender."

Nisargadatta Maharaj

 

Repost 0
Publié par Emmanuel
commenter cet article
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 05:07
Dompteuse de frou - Myriam Feuilloley, artiste peintre

Dompteuse de frou - Myriam Feuilloley, artiste peintre

Advaita Vedanta : théorie et pratique - Dennis Waite - Editions Almora, Paris, 2011.

Chapitre 1 : Découvrir qui nous ne sommes pas (Suite)

(Notes 2016)

p32

Nous devons laisser passer la pensée et les émotions, reconnaître qu'elles ne sont que des éléments temporaires à l'intérieur de la Conscience et qu'elles vont vite disparaître, sans que notre Moi essentiel en soit affecté le moins du monde. [...]

"Tant que vous avez un corps, vous aurez des pensées et votre façon de penser ne changera pas. la nature de la pensée fait qu'elle fonctionne avec des paires d'opposés, ce qui constitue le dualisme. Vous ne pouvez pas penser autrement. Passé/futur, douloureux/heureux, chaud/froid, etc.

Une fois qu'on l'a compris on s'en trouve libéré. Laissez donc l'esprit faire ce qu'il veut ce n'est pas vous. c'est une apparence qui va et vient."

"Être libéré de ses pensées signifie laisser simplement la pensée aller librement. Laissez lui faire ce qu'elle veut. laissez la flotter autour de vous puis vous quitter. Aucune pensée ne dure. Où sont les pensées d'hier ?"

Bob Adamson

Repost 0
Publié par Emmanuel - dans Advaita Vedanta
commenter cet article

triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg