Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Maison d'Emmanuel

Approches de la méditation : L'érosion des obstacles (2.5.)

31 Octobre 2009, 18:32pm

Publié par Emmanuel de Lussac

Arnaud Desjardins : Approches de la méditation
(Editions de La Table Ronde - Paris, 1989)
Extraits et résumés

 

 

 

Première partie : Vue d'ensemble

 


Chapitre 2 : L'érosion des obstacles
[2.5. : pages 67 à 71]

Christmas Child, photo de Yann Girault

 
(Page 67)

[Le maître d'A. Desjardins invitait ses disciples à la fois à suivre] "la ligne bouddhiste : "voyez l'inanité de ce qui vous attire" et la ligne hindoue "regardez la beauté de ce monde".
[...]
"lever les inhibitions, les complexes, les peurs, les culpabilités inutiles" [...] [tant que ce n'est pas] criminel."
[...]

(Page 68)

[...]
"Si je veux tenter de satisfaire mes désirs et, par là, comprendre l'essence de ce monde qui me fascine mais que je le fais à moitié, combien de temps faudra-t-il ?
Si j'agis complètement, je peux m'éveiller beaucoup plus rapidement. [...]

Mais le but, ne l'oubliez jamais [...] a toujours été adhyatma, vers le silence intérieur, l'effacement de l'ego et la liberté du Soi au plus profond de nous."

(Page 69)

[...]" Il n'y a aucune limite à l'insatisfaction des désirs.

"Le Chemin se situe à l'intersection de ces deux mouvements : le mouvement vers l'intérieur et l'érosion du mouvement vers l'extérieur, le dynamisme centrifuge."

(Page 70)

Vous allez diminuer le mouvement vers l'extérieur  de deux façons.

Tout d'abord en allant vers l'extérieur.
Premier point. "Yes, i can." Je vais donner satisfaction à ces demandes pour qu'elles s'apaisent. Tu veux l'argent ? Bien, tente et vois.  Tu veux l'amour ? Cherche et vois. Tu veux les conquêtes sexuelles ? Essaye et vois. Tu veux la célébrité ? Bas-toi et vois. Au moins, agissons. Agissons intelligemment, agissons consciemment ; expérimentons en disciples, en n'oubliant pas que le but c'est de devenir libre le plus vite possible et découvrir Cela ou Celui qui est plus grand, plus beau, plus parfait que tout. Si votre idéal dans la vie demeure Ramana Maharshi, nous parlons le même langage. Si votre idéal dans la vie c'est le Président des Etats-Unis ou Casanova, il y a un malentendu entre nous.

L'ensemble du chemin commence à s'éclairer. Il faut que je tienne compte de mes désirs. Quels sont mes désirs ? Qu'est-ce qui m'empêche de les satisfaire ? Suis-je inhibé, névrosé, et si c'est le cas, comment retrouver ma liberté ? Comment m'y prendre ? Si je cherche ce qui est totalement impossible, je suis condamné à souffrir. Comment puis-je vivre dans la vérité ?
Première démarche.

Deuxième démarche, la démarche bouddhiste menée parallélement : "Mais qu'est vraiment ce monde qui me captive à ce point ? Que représente la possession d'un bel appartement ? Qu'y a-t-il de si douloureux et humiliant à habiter un petit logement ? Est-ce vraiment si important pour moi ?" Ne vous brutalisez pas. "Qu'y a-t-il de si fascinant dans le sexe opposé ?" "Pourquoi est-ce si terrible de manquer d'argent ?" Voyez chaque désir. Qu'est-ce qu'il en restera ? Voyez ce pour quoi vous vous êtes tellement battus, et quand vous l'avez eu, cela ne vous a donné que des ennuis et des déceptions. [...]"

(Page 71)


"Le plaisir ne vient jamais sans apporter aussi des souffrances. Allez-vous rester indéfiniment le nez collé à la vitre du magasin de jouets comme des enfants ?"

 
Résumé et extraits d'Approches de la méditation d' Arnaud Desjardins .- Editions de La Table Ronde, Paris, 1989.
Table des matières
Commenter cet article