Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Maison d'Emmanuel

Sri Nisargadatta Maharaj - Nirupana 21

31 Janvier 2020, 08:35am

Publié par Emmanuel

"[...]La conscience dans le corps est la pure conscience "JE SUIS". Elle porte une quantité infinie de noms. Sans savoir comment, vous avez été amenés à connaître votre existence et sa nature divine. Le nom des déités se réfère uniquement à cela.

Avant que la connaissance soit connue, il n'y avait pas l'expérience de l’absence de paix. Il s'agit là de la véritable paix. Jusqu'à ce que vous ayez connaissance que "vous êtes", votre vie est infinie. Si vous vous acharnez à vouloir accéder à cette connaissance, vous ne pourrez la connaître. Afin de surmonter l'absence de paix, la conscience doit être vénérée d'une dévotion non duelle. La signification de ces mots ne vous est pas familière.

Peut-on prendre pour appui ce qui est transitoire pour trouver la Vérité ? Votre conscience a un commencement, et donc une fin.

Dans un premier temps, laissez de côté votre intellect, accueillez la parole du Guru.

Méditez sur votre conscience la plus subtile. Connaissez ce qui est avant la réflexion. Liez-vous d'amitié avec cela, et cela fleurira en vous. (vous réaliserez que c'est votre vraie nature)"

Confirmez que vous êtes cette connaissance, avant de connaître quoi que ce soit d'autre. Ce sont les mots du Guru. La conscience possède de nombreux noms, comme Dieu, Brahman, etc.

Elle est connue et expérimentée sans faire aucun effort. Pour cela, ignorez votre mental et votre corps. [...]

Le mental ne connait rien, à part les impressions recueillies depuis l'enfance. C'est pourquoi les sensations agréables sont recherchées. La bonne compagnie est stimulante. En présence de sages, c'est notre mental qui les stimule.

Joie et peine sont là parce que l'on croit qu'elles sont ainsi. De par la nature du temps, elles n'ont de réalité qu'à un moment donné. Quand ce moment est passé, elles perdent leur signification. [...]

A mesure que vous progresserez dans l'exploration de la conscience, sans le corps, vous prendrez la mesure de votre valeur. Comparez votre état d'être actuel à ce que vous écoutez ici. Alors que la conscience apparaît, elle devient notre monde. Réalisez cette conscience, c'est atteindre la paix.

Pouvez-vous arrêter le sommeil en étant éveillé, et vice-versa ? Gardez toute confiance dans la parole du Guru lors des activités quotidiennes.

Réalisez que quand vous faites, ce n'est pas vous qui faites. Vous êtes le témoin de ce qui arrive. L'impression d'être l'auteur vient de la conscience identifiée. A moins de le réaliser, votre perception égotique ne prendra pas fin.

[...]

Sans que soit prononcé le moindre mot sacré ou mondain, ce qui est là naturellement est votre conscience. Qui connaît la connaissance contenue dans le monde ? C'est votre propre conscience, aussi appelée le Soi. Sans couleur, sans forme, sans conception. C'est la conscience pure.

Votre comportement suit ce que vous avez entendu. Mais prêtez-vous attention à Ce qui écoute maintenant ? Ce qui écoute est votre conscience.

Chacun interagit avec le monde avec la connaissance acquise par les cinq sens. Est-ce que cette connaissance a une couleur et une forme ? Encore une fois, vous y surimposez des idées fausses et ainsi vous devenez malheureux. Votre conscience est amour et dévotion. La preuve de l'existence de Dieu est notre conscience

(en cours de saisie - 14/02/2020)

Source : Méditations avec Sri Nisargadatta Maharaj -Aluna Editions, 2018. Pages 101 à 103

Commenter cet article