Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Maison d'Emmanuel

Chapitre II : Origine de la peur

6 Juin 2009, 04:28am

Publié par Emmanuel de Lussac


La peur (face) de Jonathan Munoz (Elève  Emile Cohl)

Table des matières

Chapitre II : Se sortir de la souffrance par la conscience

Origine de la peur...40-41-42


[Eckhart Tolle différencie deux types de peurs :] "la peur psychologique" [et] "la peur ressentie face à un danger immédiat".

[Les différentes formes de la peur psychologique:]  "un malaise, une inquiétude, de l'anxiété, de la nervosité, une tension, de l'appréhension, une phobie, etc.
Ce type de peur concerne toujours quelque chose qui pourrait survenir et non pas ce qui est en train d'arriver.

[...] [Qui a peur ? : ego. [...] "[le] message que reçoit le corps continuellement de la part d'ego [...] [:] Danger, je suis menacé. [...] [Et] l'émotion générée par ce message continuel[c'est] la peur [...]

"La peur semble avoir bien des causes : une perte, un échec, une blessure, etc. Mais en définitive, toute peur revient à la peur qu'à l'ego de la mort, de l'anéantissement. Dans cet état d'identification au mental, la peur se répercute sur chaque aspect de votre vie. Par exemple, [...] le besoin compulsif d'avoir raison et de vouloir donner tort à l'autre -en défendant la position mentale à laquelle vous vous êtes identifié - est due à la peur de la mort. [...] En tant qu'ego [...] avoir tort signifie mourir.

Lorsque vous vous serez désidentifié de votre mental, avoir tort ou raison n'aura aucun impact sur le sens que vous avez de votre identité. [...]
Vous pourrez énoncer clairement et fermement la façon dont vous vous sentez ou ce que vous énoncez mais sans agressivité ni en étant sur la défensive. Le sens de votre identité proviendra alors d'un espace intérieur plus profond et plus vrai que le mental.
Prenez garde à toute manifestation de défensive chez vous. Que défendez vous alors ? Une identité illusoire, une représentation mentale, une entité fictive ?
En conscientisant ce scénario, en en étant le témoin, vous vous désidentifiez de lui. A la lumière de votre conscience, le scénario inconscient disparaîtra alors rapidement.
Ce sera alors la fin des querelles et des jeux de pouvoir, si corrosifs pour les relations. Le pouvoir sur les autres, c'est de la faiblesse déguisée en force. le véritable pouvoir est à l'intérieur et il est déjà vôtre.

Ainsi, quiconque est identifié à son mental et, par conséquent, coupé de son pouvoir véritable, son moi profond enraciné dans l'Etre, sera affligé d'une peur constante [plus ou moins intense].
Commenter cet article