Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Maison d'Emmanuel

Jean KLEIN - La Joie sans objet - Ch. IV.3 - Notes et extraits 2018

28 Novembre 2018, 18:23pm

Publié par Emmanuel

Ce qui suit est extrait de : Jean Klein - La Joie sans objet. Editions Almora, Paris, Avril 2009. Pages 283 à 412 de la réédition de 3 ouvrages de Jean Klein intitulée La Joie sans Objet.

p.326

Quelle est la nature de la volonté ?

La volonté est cette impulsion qui existe avant chaque activité, elle est un déploiement d'énergies, un désir. Pour la conscience ultime, il n'y a ni action, ni non-action.

Un esprit créatif, totalement disponible, est dépourvu de toute pensée, c'est une attention sans fin particulière où la dualité s’efface entre le sujet et l'objet de la vision. Il reste seulement "voir". Notre observation, en général, est sérielle, analytique, sélective ; elle opère par division, considérant l'objet séparé de nous et est ainsi bloquée par un moi. Négligez la pensée ; vous n'avez qu'à voir et à écouter. Oubliez les incidents du passé, ne les répétez sous aucune forme ; leur récapitulation nous fixe de plus en plus dans notre état égotique et crée de nombreux rappels. ce sont eux qui forment en grande partie nos pensées parasites, avec les résidus de celles qui ne sont pas entièrement disparues.

p.327

Quel est le rôle de la pensée dans la recherche de la vérité ?

Prise pour une entité indépendante, elle et utilisée par la plupart des hommes comme un instrument de défense et d'agression.

Mais elle n'est pas seulement cela ?

Elle n'est qu'un instrument, et son contenu est le passé, la mémoire. Mais cet instrument permet de déterminer ses propres limites et, en fin de compte, elle cède sa place au silence, à l'Etre. Elle sort du silence et se perd dans le silence ; toute sa mission est de pointer vers sa source, l'être impensable.

Commenter cet article