Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Maison d'Emmanuel

La spontanéité : texte de Krishnamurti

5 Décembre 2015, 05:39am

Publié par Emmanuel



" Tout le monde cultive une pose. Il y a la démarche et la pose du businessman prospère, le sourire de celui qui est arrivé; il y a la pose et les attitudes de l'artiste; il y a la pose de la discipline respectueuse et la pose de l'ascèse rigoureuse. Il y a la pose de la jeune femme snob, empreinte de dignité, consciente de son corps, de ses regards et de l'impression qu'elle produit sur les autres.

Tout comme cette jeune femme snob, l’homme soi-disant religieux prend une pose, celle de la discipline intérieure qu'il a systématiquement entretenue par ses refus et ses sacrifices.

Elle sacrifie sa spontanéité pour l'effet, et lui s'immole pour atteindre un but.

Tous deux ont le souci d'un résultat, quoique à des niveaux différents; et bien que l'on puisse considérer que l'attitude de l'homme religieux est sur le plan social plus bienfaisante que celle de la jeune mondaine, ces deux
attitudes sont, quant au fond, identiques et l'une n'est pas supérieure à l'autre.

Aucun des deux n'est intelligent, tous deux font preuve d'un esprit borné.

Un esprit borné ne peut s'enrichir; qu'il cherche à s'orner ou à acquérir des vertus ne change rien à son étroitesse.
Un esprit superficiel ne pourra jamais acquérir de la profondeur en se parant de connaissances et de belles phrases, en citant les grands sages ou en se donnant des airs.(.....)

La jeune femme et l'ascète ont tous deux
peur du spontané, car il les révèle à eux-mêmes et aux autres tels qu'ils sont. (.....)

Mais la spontanéité est la seule clé qui ouvre la porte de ce qui EST.
La réponse spontanée découvre l'esprit tel qu'il est: mais ce qui est découvert est immédiatement orné ou détruit, et ainsi la spontanéité cesse.

L'ornementation est le culte de soi-même; ce n'est que dans la spontanéité, dans la
liberté, qu'il peut y avoir découverte.

Un esprit discipliné ne peut pas découvrir; il peut fonctionner, mais il ne peut pas découvrir l'insondable.
C'est la peur qui crée la résistance appelée discipline; mais la découverte spontanée de la peur EST libération de la peur. (.....)

Sans la spontanéité, il ne peut y avoir connaissance de soi. Sans la connaissance de soi, l'esprit est façonné par les influences passagères.
Ces influences passagères (lectures, maîtres, formations dirigées...) peuvent élargir ou rétrécir l'esprit, mais il se trouve toujours dans la sphère de l'influence

Le soi est un assemblage, et ce n'est qu'en désassemblant le soi(ou l'égo) que ce qui n'a pas de cause, peut être connu."

Alors peut commencer la vraie "Connaissance de soi".

J. Krishnamurti. "Commentaires sur la vie"- extraits

 

(Texte offert par Suzette sur forum spiritpartage le 8 juillet 2008)

Commenter cet article