Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 04:11
Perroquet, peinture de Louis Nahi

Table des matières

Chapitre III : Plongez dans le moment présent

Comment découvrir votre vie derrière vos conditions de vie actuelles ?...59-61

[...]

Ce que vous appelez "votre vie " devrait plutôt s'appeler plus justement "vos conditions de vie". Il s'agit de temps psychologique, du passé et du futur.
Dans le passé, certaines choses ne se sont pas encore déroulées comme vous le vouliez. Vous résistez encore à ce qui s'est produit alors et à ce qui est maintenant.
L'espoir vous fait vivre, mais il maintient votre attention sur l'avenir. Et c'est ce regard fixé sur l'avenir qui perpétue votre refus du présent et qui vous rend ainsi malheureux.

[...]

Oubliez un peu vos conditions de vie pendant un instant et prêtez attention à votre vie.

Quelle est la différence ?

Vos conditions de vie existent dans un cadre temporel.
Votre vie, c'est l'instant présent.
Vos conditions de vie sont le produit du mental.
Votre vie est réelle.

Trouvez le "passage étroit qui vous conduit à la vie". On l'appelle l'instant présent. Ramenez votre vie au moment présent. Vos conditions de vie sont peut-être très problématiques, ce qui est le cas de la plupart des gens, mais essayez de voir si vous avez un problème en ce moment même. Pas demain ni dans dix minutes, mais maintenant. Avez-vous un problème maintenant ?

Lorsque vous êtes envahi par les problèmes, il ne reste aucune place pour la nouveauté ou pour les solutions. Alors chaque fois que vous le pouvez, faites un peu de place à tout cela et vous trouverez votre vie qui se cache derrière vos conditions de vie.

Utilisez pleinement vos sens. Soyez véritablement là où vous êtes. Regardez autour de vous. Simplement, sans interpréter. Voyez la lumière, les formes, les couleurs, les textures. Soyez conscient de la présence silencieuse de chaque objet, de l'espace qui permet à chaque chose d'être. Ecoutez les bruits sans les juger. Entendez le silence qui les anime. Touchez quelque chose, n'importe quoi, et sentez et reconnaissez son essence. Observez le rythme de votre respiration. Sentez l'air qui entre et qui sort de vos poumons, sentez l'énergie qui circule dans votre corps. Laissez chaque chose être, au-dedans comme au-dehors. Sentez en chaque chose son "être-là". Plongez totalement dans le présent.

De la sorte, vous laissez derrière vous le monde assourdissant de l'abstraction mentale, du temps. Vous sortez de la folie de ce mental qui vous dépouille de votre énergie vitale et qui empoisonne et détruit la Terre. Vous sortez du rêve qu'est le temps pour arriver dans le présent.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel de Lussac - dans Eckhart Tolle
commenter cet article

commentaires

gazou 19/06/2009 08:27

cela a l'air si simple, pourquoi avons-nous tant de peine à le vivre?

Emmanuel 19/06/2009 15:32


Bonjour Gazou. Pourquoi avons-nous tant de peine à le vivre ? Des habitudes, des conditionnements, des attachements, des peurs... Parfois nous pensons à tort que sans notre souffrance, nos
problèmes, nous ne sommes rien, et ce rien, ce vide nous fait peur et nous entretenons cette souffrance, ces problèmes, nous pensons qu'un connu familier même douloureux est préférable à
l'inconnu.
Peur de l'inconnu, peur de mourir à soi-même....
Mais tout cela peu à peu disparait à la lumière de notre présence renouvellée. Bonne fin de journée et bon week-end !


triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg