Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 06:44

klein"Dès que vous vous prenez pour quelqu’un, il y a contraction, il y a localisation, mais quand vous êtes complètement affranchi de l’idée d’être une personne, vous êtes en expansion, vous êtes en méditation permanente.


Si vous essayez de méditer, vous provoquez un état, car il y a intention, anticipation. Vous avez un but, vous visez un résultat. S’il y a intention, il ne peut pas y avoir de lâcher-prise. C’est très clair : aussi longtemps qu’il y a intention, il n’y a pas de lâcher-prise."

 

Jean Klein

 

Suite du texte : http://milajesuis.blogspot.fr/2010/09/jean-klein.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel - dans Jean Klein
commenter cet article

commentaires

Marie-Eve 27/11/2013 11:32


Coucou! Ça tombe bien, je suis en train de préparer un stage sur le lâcher-prise!


Ça pourra faire un beau texte pour la méditation.


Bises

Emmanuel 27/11/2013 15:17



Bonjour Marie-Eve


Heureux que ce texte de Jean Klein te plaise.


Celui de Jean Bouchart d'Orval trouvé il y a peu est assez inspirant aussi, t'en donner le lien


http://maison-ema.over-blog.fr/pages/jean-bouchart-d-orval-mediter-comme-cela-8821367.html


Je t'embrasse



triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg