Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 00:00
(Emotion 1 , peinture de Yolande Clausen)



Chapitre I : Vous n'êtes pas votre mental


Les émotions, une réaction du corps au mental...22



Qu'en est-il des émotions ? Je me laisse plus souvent prendre par mes émotions que par mon mental...22-23

[...] [Pour E.Tolle, le mental comprend les pensées mais aussi] "les émotions, [...] les schèmes réactifs inconscients mettant en rapport pensées et émotions. Les émotions naissent au point de rencontre du corps et du mental. Une émotion est la réaction de votre corps à votre mental, ou encore le reflet de votre mental dans le corps.

Par exemple, une pensée agressive ou hostile crée dans le corps une accumulation d'énergie que nous appelons colère. Le corps s'apprête à se battre.
La pensée d'être menacé physiquement ou psychologiquement occasionne une contraction dans le corps. C'est l'aspect physique de ce que nous appelons la peur.

[...]

Plus vous vous identifiez à vos pensées, à vos goûts, à vos jugements et à vos interprétations, c'est-à-dire moins vous êtes présent en tant que conscience qui observe, plus grande sera la charge émotionnelle.
Si vous ne réussissez pas à ressentir vos émotions, si vous en êtes coupé, vous en ferez l'expérience sur un plan purement physique, sous la forme d'un problème ou d'un symptôme physique [voire] [...] d'un événement qui semble simplement vous arriver.
Par exemple, [...] des gens qui portent inconsciemment en eux une grande colère et qui ne l'expriment pas sont susceptibles de se faire attaquer verbalement ou physiquement par d'autres gens pleins de colère, souvent sans raison évidente. Il émane de ces premiers une forte vibration de colère qui entre en résonnance avec la colère d'autres personnes et qui la déclenche.

Si vous avez de la difficulté à ressentir vos émotions, commencez par centrer votre attention sur le champ énergétique de votre corps. Sentez votre corps de l'intérieur. Ceci vous mettra aussi en contact avec vos émotions. [...]


 (La colère, céramique d'Annie Mallet)

[Conflit entre émotion et mental] "l'une dit non, l'autre dit oui"...23-24

[...] "Observez l'émotion, ou mieux encore ressentez-la dans votre corps, car celui-ci vous donnera toujours l'heure juste. [...] La pensée mentira alors que l'émotion dira la vérité. Non pas la vérité ultime de votre essence, mais la vérité relative de votre état d'esprit à ce moment-là.

[...]

[En l'observant] vous pouvez alors permettre à l'émotion d'être là sans être contrôlé par elle. Vous n'êtes plus l'émotion : vous êtes le témoin, la présence qui observe. Si vous vous exercez à cela, tout ce qui est inconscient en vous sera amené à la lumière de la conscience.

[...]Il est aussi important d'examiner les émotions que les pensées...24

Prenez l'habitude de vous poser la question suivante : "Qu'est-ce qui se passe en moi en ce moment ?" Elle vous indiquera la bonne direction. Mais n'analysez pas. Contentez-vous d'observer. Tournez votre attention vers l'intérieur. Sentez l'énergie de l'émotion. S'il n'y a aucune émotion, soyez encore plus attentif à votre champ énergétique, à l'intérieur du corps. C'est la porte d'accès à l'Etre.


(Town [ou la peur de la ville], peinture de Mick-art)


[...] [Cercle vicieux entre pensée et émotion ]...25-26

"Souvent, un cercle vicieux s'installe entre la pensée et l'émotion : elles s'attisent l'une l'autre. [...] En ressassant mentalement des idées sur la situation, l'événement ou la personne ayant causé l'émotion, la pensée alimente l'émotion, qui à son tour déclenche la forme-pensée, et ainsi de suite.

Pour Eckhart Tolle, "toutes les émotions ne sont que des variantes d'une même émotion [...] [:]  une perpétuelle sensation de menace [...] [associée] à une profonde sensation d'abandon et d'incomplétude. [...]
Une des pricipales tâches du mental est de se défendre contre cette souffrance émotionnelle et d'essayer de l'éliminer. C'est une des raison pour laquelle il est sans cesse en activité. Cependant, tout ce qu'il réussit à faire, c'est l'éclipser temporairement.
En fait, plus le mental s'efforce de se débarasser de la souffrance, plus elle est grande.

Le mental ne peut jamais trouver la solution ni se permettre de vous laisser la trouver, car il fait lui-même intrinséquement partie du "problème". [...]
Vous réussirez à vous libérer de cette souffrance seulement à partir du moment où vous cesserez d'assimiler le sens de votre moi à l'identification du mental, c'est-à-dire à l'ego.
A partir de ce moment là, le mental est destitué de sa position de pouvoir et votre vraie nature fleurit par l'Etre qui apparaît.
[...]


(Hymne à l'amour, peinture d' Amaury Dubois)



[Qu'en est-il] des émotions positives comme l'amour et la joie ?...26-27

[...] [L'amour, la joie, une] "profonde paix ne peuvent arriver que lorsqu'une interruption survient dans le flot des pensées [quel que soit ce qui la provoque].
"Soudain, une immobilité intérieure s'installe. Et au coeur de cette immobilité, il y a une joie subtile mais intense, il y a l'amour, il y a la paix.

[...]

"L'amour, la joie, la paix se situent au-delà des émotions, à un niveau beaucoup plus profond. Vous devez donc prendre conscience de vos émotions et les ressentir avant de pouvoir sentir ce qui se situe au-delà de celles-ci.

[...]

"L'amour, la joie, la paix sont [...] trois aspects de cet état de rapport intime avec l'Etre, ils n'ont aucun opposé. [Car] leur origine se situe au-delà du mental. [...]

[On ne doit pas confondre la joie avec le plaisir].[...] "Le plaisir est toujours provoqué par quelque chose d'extérieur à vous, alors que la joie émane de l'intérieur. Autrement dit, la chose qui vous procure du plaisir aujourd'hui vous fera souffrir demain. Ou bien le plaisir disparaîtra et son absence vous fera souffrir."
[On ne doit pas confondre non plus l'amour avec] "une attitude de dépendance [...] pouvant se métamorphoser en son opposé en un clin d'oeil. Une fois l'euphorie initiale dissipée, de nombreuses relations oscillent [...] entre "l'amour" et la haine, entre l'attirance et l'hostilité."

[Cette expérience de l'amour, de la joie et de la paix peuvent se faire de manière fugitive alors que nous ne sommes pas encore libérés du mental], "avant de connaître l'illumination". [...]
[Pour autant] "cette expérience ne peut s'effacer. Elle appartient à votre état original qui peut certes être masqué par le mental, mais jamais être détruit par lui. Même lorsque le ciel est complétement couvert, le soleil ne disparait pas. Il est encore là derrière les nuages."


(Vajrapani-Héraclès protégeant le Bouddha, art gréco-bouddhique)

Selon Gautama le Bouddha, la douleur et la souffrance naissent du désir ou des compulsions et pour s'en libérer, il faut éliminer la subordination au désir. ...28-29

[...]"Aussi longtemps que je suis mon mental, je suis aussi ces envies, ces besoins, ces manques, ces attachements et ces aversions." [...]

"Dans cet état là même mon désir de me libérer ou d'atteindre l'éveil n'est encore qu'une autre envie axée sur une satisfaction et un accomplissement futurs. Ne cherchez donc pas à vous libérer du désir ni à atteidre l'illumination. Apprenez à être présent. Soyez celui qui observe le mental. Au lieu de citer Bouddha, soyez Bouddha. Soyez "celui qui est éveillé".

[...]

" Et tout plaisir ou toute exaltation émotionnelle comportent en eux le germe de la souffrance, leur inséparable opposé, qui se manifestera à un moment donné."

[...]

"Il existe deux types de souffrance : celle que vous créez maintenant et la souffrance passée qui continue de vivre en vous, dans votre corps et dans votre esprit.

[Dans ce qui suit Eckhart Tolle] "va [nous] expliquer comment cesser d'en créer dans le présent et comment dissoudre celle issue du passé."

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel de Lussac - dans Eckhart Tolle
commenter cet article

commentaires

Acouphene 30/07/2009 18:31

Merci

Emmanuel 31/07/2009 07:07





gazou 18/03/2009 17:44

J'aime bien les peintures qui illustrent ton article et j'aime bien la façon dont tu résumes la pensée de Eckart Tolle, c'est très clair, je te remercie

Emmanuel 18/03/2009 19:50


Bonsoir Gazou, merci pour ton commentaire, cela ajoute à mon envie de poursuivre.
J'essaye de choisir les illustrations tout à la fois en fonction du texte de l'article mais aussi de ce que je ressens au moment où je saisis le texte. J'ai souvent l'impression que ces différentes
oeuvres non seulement illustrent mais donnent aussi une compréhension en elles-mêmes de ce que dit Eckhart Tolle, pour le moins de ce que j'en comprends. Elles sont également là souvent pour
permettre des respirations correspondantes à celles qu'envisage et auxquelles nous invite E. Tolle au moyen du signe § dans son livre.


triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg