Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 05:12
Brahma Vishnu Shiva

Brahma Vishnu Shiva

Les trois dieux de la trinité se penchèrent vers l'ascète :

"Formule trois voeux. Chacun de nous en réalisera un."

L'ascète se tourna d'abord vers Brahma :

"Vénéré Brahma, peux-tu m'éclairer et me donner suffisamment de sagesse pour décider des deux autres voeux ?"

"Qu'il en soit ainsi"

L'ascète resta silencieux, comme s'il dégustait quelque félicité.

Vishnu et Shiva s'impatientaient.

"Alors quels sont tes deux derniers voeux ?"

"Je n'en ai ai plus ! " dit l'ascète tout sourire

______________

Extrait de : Dieux et déesses de l'Inde - Stéphane GUillerme - Editions Almora, Paris, 2011

Trois voeux
Repost 0
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 04:12

 

 

Deesse-mere.jpgDéesse mère

 

"Si l'être humain existe depuis plusieurs millions d'années, l'archéologie montre que les premières représentations de divinités apparaissent il y a dix mille ans seulement. Ce sont d'ailleurs les déesses qui ont précédé les Dieux [...]

 

akhenaton

Akhénaton

 

La notion d'un Dieu unique [...] voit le jour en Egypte au XIV siècle avant notre ère, sous le règne du pharaon Amenhotep IV, qui changea son nom en Akhénaton, en référence au culte solaire du Dieu unique, Aton [...] Mais le polythéisme [...] reprend le dessus dès après sa mort et il faut attendre le milieu du 1er millénaire avant notre ère pour que le monothéisme soit attesté avec certitude en Israël avec le culte de Yahvé et en Perse avec celui d' Ahura Mazda [...]"

 

Ahuramazda

  Ahura Mazda

 

 

 


Extraits de : Frédéric Lenoir - Dieu - Editions Robert Laffont, Paris, 2011

in Chapitre 1 : Préhistoire et chamanisme, p9

Repost 0
Publié par Emmanuel - dans Dieu(x)
commenter cet article

triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg