Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 05:55
Couleur du temps, peinture d' Olivier Panisset

Table des matières

Chapitre III : Plongez dans le moment présent

Un saut quantique dans l'évolution de la conscience...63-64

[...] [La difficulté de maintenir son ancrage au présent]

Le mode de conscience lié au temporel est profondément ancré dans la psyché humaine.
[...]
La conscience s'éveille et sort du rêve de la matière, de la forme et de la division. C'est la fin du temps. Nous sommes en train de détruire les shèmes mentaux qui dominent la vie humaine depuis une éternité.
Des schèmes de pensée qui ont crée une souffrance inimaginable à grande échelle. Je n'emploierais pas le terme d'enfer, mais plutôt celui d'inconscience ou de folie, car cela nous est plus utile.

Ce processus ["cet éclatement du vieux mode de conscience"] n'est pas automatique ni inévitable. Votre collaboration en fait intégralement et essentiellement partie. [...] Il s'agit d'un saut quantique dans l'évolution de la conscience et de notre seul chance de survie en tant que race.

___________

Commentaire : je ne sais ce que signifie l'expression "saut quantique dans l'évolution de la conscience", s'il est parmi vous, chers lecteurs, lectrices, quelqu'un qui peut m'éclairer n'hésitez pas...
Ce que je comprends en revanche, c'est que nous contribuons collectivement à une transformation de la conscience. Et qu'il sera peut-être une masse critique d'hommes et de femmes suceptibles d'instaurer un basculement collectif dans notre manière d'appréhender le monde, la vie, par là d'instaurer une nouvelle manière d'agir sur lui, d'être en lien avec lui, les uns avec les autres...

Bon dimanche, Emmanuel

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel de Lussac - dans Eckhart Tolle
commenter cet article

commentaires

triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg