Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 05:23
Texte de la Deuxième Noble Vérité :

 

C’est l’avidité qui renouvelle l’existence, accompagnée du plaisir et de la convoitise, qui trouve toujours par ci par là de nouvelles jouissances : en d’autres termes, la soif pour les désirs sensuels, la soif d’existence, la soif de non-existence. Mais quel est le terreau de cette avidité qui lui permet d’apparaître et de s’épanouir ? Partout où il y a une apparence de plaisir et de satisfaction, c’est là qu’elle surgit et prospère.

Voici quelle est la Noble Vérité de l’Origine de la Souffrance : telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui s’éleva en moi au sujet de choses jusqu’alors inexprimées.

Cette Noble Vérité doit être pénétrée par l’abandon de l’Origine de la Souffrance : telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui s’éleva en moi au sujet de choses jusqu’alors inexprimées.

Cette Noble Vérité a été pénétrée par l’abandon de l’Origine de la Souffrance : telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui s’éleva en moi au sujet de choses jusqu’alors inexprimées.

Extrait du premier sermon du Bouddha Siddhattha Gotama dit "Les Quatre Nobles Vérités"


Commentaire sur la Deuxième Noble Vérité :

Cette "soif" (tanha), cette avidité désigne tous les désirs contenus en nous qui veulent être satisfaits.

Ces désirs sont :

- le désir des plaisirs des sens,

- le désir d'existence : désir de protéger, de valoriser "ego", le désir de vie éternelle en tant que personne après la mort,

- le désir instinctif de se débarrasser des situations, des choses et des gens désagréables. Dans cette catégorie se trouve le désir de suicide qui accompli ne fait qu'engendrer une nouvelle renaissance dont les problèmes seront au moins aussi graves voire plus accentués que ceux de la précédente.

Ces désirs engendrent la souffrance de différentes manières :

- ils entraînent la frustration du fait que rien ne dure, ce qui semble être satisfait à un moment ne l'est plus à un autre,

- ils entraînent des actions qui produisent un karma qui entraîne de nouvelles renaissances, et donc de nouvelles souffrances,

- ils entraînent des querelles, luttes et conflits entre des personnes et groupes de personnes.


Notre cheminement spirituel, s'il suit la voie enseignée par le Bouddha consistera à réduire l'expression de ces désirs pour un jour les éliminer complétement de notre psychisme.

Personnellement je m'aperçois que plus "j'avance" spirituellement plus certains désirs s'expriment avec moins de force. Certains sont encore tenaces mais je ne désespère pas de les voir dans cette vie s'éteindre. Les voir à l'oeuvre quotidiennement, comprendre la souffrance qu'ils créent en nous, autour de nous rend leur abandon plus aisé.

Peter Harvey (voir source de cet article plus bas), poursuit son commentaire en insistant sur le fait qu'il est d'autres sources de souffrance que les désirs : ce sont les "vues" (ditthi) et la "vanité" (mana).

Les vues spéculatives, théories ou opinions qui lorsquent elles deviennent dogmatiques, rétrécissent l'observation de soi, de son environnement, produisent des conflits voire des guerres idéologiques ou des révolutions sanglantes.
Qu'ils s'agissent des vues concernant le "moi", ou des autres vues qui ne sont que des affimations de "soi" déguisées lorsqu'elles sont affirmées, défendues comme existantes en soi et permanentes produisent de la soufrance

Dire je suis ceci ou je suis cela, ou je suis mieux ou moins bien qu'autrui alors que ce "je" n'existe pas, est mouvant, n'a pas d'existence propre est vanité, source de souffrances.

Affirmer qu'il n'y a qu'une seule vérité religieuse, politique,etc., la mienne, est vanité et ne peut que produire de la souffrance pour soi, pour les autres.


-----------------------------

Source principale :
- Peter Harvey : Le Bouddhisme : enseignements, histoire, pratiques.-Editions du Seuil, octobre 1993. Pages 78 à 79.

_____________________________________

Liens vers d'autres articles, pages de ce blog
:

Introduction aux Quatre Noble Vérités  / La Première Noble Vérité

Les cinq agrégats d'attachement ou khanda
/

La Deuxième Noble Vérité (vous y êtes) /
La Troisième Noble Vérité / La Quatrième Noble Vérité

Texte intégral des Quatre Nobles vérités / Vocabulaire du Bouddhisme  

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel - dans Bouddhismes
commenter cet article

commentaires

triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg