Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 04:51

Ce qui suit est la huitième série de vidéos des entretiens entre Eckhart Tolle et Oprah Winfrey qui se sont tenus entre mars et mai 2008. Comme pour les chapitres précédents  je vous donne les idées principales, le résumé du contenu de ces vidéos.
La traduction en français de ces vidéos est de Thierry Delattre (lien vers son site).



Lien vers :

 

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 1

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 2

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 3

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 4

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 5

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 6

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 7

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 9

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 10

 


Chapitre 8 : la découverte de l'espace intérieur



 


Résumé  :

"La vie n'a pas d'opposé ; l'opposé de la mort est la naissance". Un moment de silence guidé par Eckhart Tolle autour de cette pensée. Tout en faisant silence on ressent la vie en nous. Alors que l'on devient calme on ressent sous notre personnalité, sous la forme, la vie. Nous sommes la vie.
Quel est cet "espace intérieur"  ? Le mental de la majorité des personnes est encombré de tas de choses, de pensées, il y a une absence d'espace.
Il s'agit de réaliser qu'il n'y a pas en nous que des objets de perception sensorielle, des pensées, des images, des opinions sur soi, les autres. S'il n'y a pas d'espace intérieur en soi, c'est que l'on a pas contacté la dimension spirituelle de notre personne.
Etre conscient d'être conscient, en faire l'expérience, par exemple en regardant une fleur. Se sentir comme la présence qui regarde, conscient d'être conscient et conscient de regarder.
Si nous n'avons pas cette conscience de notre conscience nous nous perdons dans les choses, le monde, dans notre propre mental.
Quand on dit que nous sommes conscient de la conscience, cela donne l'impression que nous sommes séparés de la conscience...





...en réalité "la conscience est ce que je suis", "nous sommes la vie elle-même". Le mental peu devenir un fardeau pour soi, il faut aller au-delà. Etre capable de prendre du recul par exemple quand on est en colère, de voir que l'on est en colère. On est ainsi pas complétement submergé, dominé par la colère.
Celui qui sait est l'espace intérieur.
"Un homme d'exception" film qui montre un scientifique complétement absorbé par son mental, à un moment il se rend compte qu'il est fou. le spectateur s'en rend compte en même temps. A ce moment là la guérison est possible. L'espace intérieur est sans jugement, c'est comme un mirroir. L'observateur ne juge pas sinon c'est le mental qui est revenu.
"Nouvelle Terre" n'est pas une attaque contre les croyances, notamment les croyances chrétiennes, ce livre permet de comprendre à un autre niveau les enseignements, comme ceux de Jésus Christ, de les mettre en pratique.
 




Ce livre permet à chacun d'explorer sa propre tradition avec plus de profondeur. On se rend compte qu'il n'y a qu'un "Dieu", qu'une même réalité de ce que l'on nomme "Dieu".
Arrêter de fumer : être capable d'être avec le manque, de le ressentir jusqu'à ce qu'il se dissolve. Prendre des respirations longues pour amener le calme.
La conscience doit être dirigée de manière répétitive sur nos envies compulsives, sur nos vieux conditionnements. Mais ne pas être "abattu" si cela ne se fait pas immédiatement. Peu à peu nos conditionnements s'affaiblissent (la nourriture, la télévision, la cigarette, le besoin d'être distrait en permanence, etc.). Amener par exemple la conscience un jour dans la semaine sur ces conditionnements, puis un peu plus et un peu plus...




Partager les enseignements de ce livre, d'autres enseignements, mais ne plus les vivre en profondeur. S'assurer que le mental ne domine pas.
Histoire Soufi : un roi continuellement déchiré entre le bonheur et la déception. Il envoya quérir un sage. Il lui demande combien cela coûterait pour acquérir sa sagesse
Le sage répondit : "cela a tellement de valeur que toute votre fortune n'y suffirait pas".
Le sage donne un anneau au Roi, où il est écrit : "cela aussi passera". Il lui demande de lire cette phrase quand il connait une difficulté.

La véritable richesse, cette sagesse vient d'un état intérieur. Le prix à payer est l'abandon du faux soi fabriqué par le mental, l'identification à ce faux moi. Se dire que tout est éphémère permet de ne pas s'accrocher au bonheur comme au malheur. Permettre au changement de se produire. Les bouddhistes parlent de l'impermanence.
Laisser aller les situations, les gens, la peur de perdre.
La peur fige les situations.


"Faire la différence entre une décision de l'égo et une décision de la conscience" ?
Si elle provient du niveau profond, elle est associée au calme, à la paix. On sait que c'est la chose juste. On n'a pas besoin de recueillir d'avis extérieur.
La tristesse dans la perte d'un proche. Il s'agit de permettre au changement de se produire. Il peut s'agir d'une décision de se séparer ou de la mort, c'est inéluctable, on se séparera à un moment donné de ceux qui nous sont chers.
Le fait de vivre depuis longtemps avec quelqu'un fait qu'il est parfois plus difficile d'être dans la présence.

Etre présent ne signifie pas négliger les affaires du monde, nous devons toujours agir mais dans un état d'esprit différent. Notamment ne pas s'inquiéter. juste faire ce qui doit être fait.



Se fondre dans la situation, ne pas amener de résistance intérieure. Il ne s'agit pas de se battre contre l'obstacle, s'en plaindre, juste essayer de répondre à la situation avec les moyens qui sont à notre portée.
Comment être en paix quand la violence, la guerre est à notre porte ? Accepter l'inacceptable permet d'aller très profondément en soi.

 




Quelle que soit la situation, lorsque nous sommes privés de liberté, exemple de certains prisonniers, nous pouvons vivre dans un état d'abandon intérieur, un état de paix, un état de pouvoir. Dire oui à ce qui est, sans compromis.
Accepter c'est ne pas nier ce qui se produit, c'est ne pas perdre d'énergie inutilement dans le refus de ce qui est.
La peur de la peur. Avoir peur d'être à nouveau dans la peur en étant dans une situation semblable à celle qui l'avait produite. Apprécier chaque moment, demeurer dans le moment présent, utiliser le plaisir.
Agir malgré la violence, la folie du monde. Ne pas être dérangé par cette folie, cette violence ne signifie pas que cela ne nous concerne pas, ne nous touche pas. On peut amener du bon sens au milieu de cette folie.
Ne pas combattre ne signifie pas que l'on n'agit pas, on agit à partir de la paix intérieure.



Si l'on est conscient, on ne génère pas de souffrance pour soi ou pour autrui.
Comment faire la transition entre des vacances paisibles et dépaysantes et notre quotidien actif  et routinier ?
Inviter un état de présence dans nos routines, faire une fin en soi de chaque instant, et non pas faire les choses parce qu'elles conduisent à une autre, ne pas les considérer comme de simples moyens. Et tout alors devient étonnant.




Amener des petits espaces de conscience dans notre vie quotidienne. Soyons capables de nous détourner de nos télévisions, de nos jeux vidéos qui produisent des images rapides, qui réduisent notre capacité à donner de l'attention, à nous concentrer. Réduire ce temps pour soi, pour nos enfants pour nous élever au-dessus de notre pensée.
Eviter de se coucher juste après avoir éteint le téléviseur, ou sans l'éteindre. Cela affecte notre qualité de sommeil. Il est essentiel de s'endormir depuis un lieu de conscience et non pas d'inconscience. La qualité de sommeil est alors bien meilleure.
Ressentir tout son corps, sur le dos, avant de s'endormir. Ressentir la vie intérieure du corps avec toute son attention, allongé dans le champ d'énergie du corps.
C'est une expérience joyeuse.
Le corps est constitué essentiellement de vide, à 99,999...%. L'espace entre les atomes est si vaste que nous sommes essentiellement constitué de vide.


Percevoir de plus en plus cet espace intérieur, agir à partir de lui, afin de mettre en alignement notre raison d'être intérieure et notre but extérieur.

Thème du prochain chapitre (Chapitre 9)  : notre raison d'être profonde.


Lien vers :

 

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 1

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 2

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 3

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 4

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 5

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 6

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 7

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 9

Nouvelle Terre : Eckhart Tolle et Oprah Winfrey - Chapitre 10



Bon dimanche, Emmanuel.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Emmanuel de Lussac - dans Eckhart Tolle
commenter cet article

commentaires

YOG 21/01/2009 16:04

Les réactions sont différentes par rapport aux livres d'E. Tolle. Une amie pourtant très "branchée" "spi" n'est pas arrivée à le terminer. Une autre me l'a rendu en disant que c'était un livre sur le Haut-delà!!Un soupçon de secte en plus!!
Quand à ma soeur, il faut que je pense à lui demander...
C'est vrai que la couverture et le titre peut donner quelque impression à des non-avertis.

As-tu vu les liens que j'ai mis sur les vidéos de Matthieu Ricard? J'ai écouté pendant que je faisais mes petits dessins hier. Pas mal!

Bonne soirée!

Emmanuel 21/01/2009 17:12


Je n'ai pas encore eu de réactions de mes deux amis par rapport à Nouvelle Terre, ils sont pour l'instant préoccupés par d'autres choses. Je les interrogerai plus tard.
Sur l'au-delà, oui, celui d'ego certainement, une secte je ne pense pas. Je n'ai en tout cas pas eu à quitter amis, père et mère pour bisouiller les pieds d'Eckhart toute la sainte journée, ni à
verser de fortes sommes d'argent pour une organisation particulière...
J'ai vu les liens ce matin vers les vidéos de Matthieu Ricard mais je n'ai pas eu le temps de les visualiser. Ce week-end j'espère. Je te dirai ce que j'en pense. Bisous, bonne soirée à plus tard,
Madame Yog !


Yog 20/01/2009 12:17

Bonjour Emmanuel,
Ici tu pourras trouver des enregistrements audios d'E. Tolle.

http://spinescent.blogspot.com/search?q=tolle

Sur ce site, on trouve les vidéos, je vais faire de la pub pour tes résumés.
Bises!

Emmanuel 20/01/2009 16:47


Bonjour Madame Yog ! Merci pour le lien vers ces extraits audios d'Eckhart Tolle, je vais le rajouter dans la case des liens au sujet de E. Tolle de ma maison-blog. Merci également
pour la publicité que tu fais à mes petits résumés.  Je suis heureux de constater que l'enseignement d'Eckhart
Tolle se propage dans notre pays. Nous ne devons pas oublier dans nos remerciements Thierry Delattre qui en a fait la traduction en français. Sans lui je serai peut-être passé à
côté. Merci à toi aussi de m'avoir indiqué le lien vers ces vidéos il y a quelques temps, c'est pour moi un véritable coup de coeur.
Depuis quelques semaines je me suis acheté les deux livres de Tollé : Le pouvoir du moment présent et Nouvelle Terre, j'ai même offert ce dernier livre à deux de mes amis.
C'est là, il me semble un excellent accès à la Conscience.
Bonne soirée, bises, Emmanuel.


triangle.gif

  sticker-oiseau-silhouette-2

 

La Maison d'Emmanuel

     "Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là" 

___

 

Recherche

11497 10151563388252722 1707565980 a

 

Tout comme l'aigle s'en revient à son nid,

à tire-d'aile, lassé de son long voyage.

Ainsi l'âme qui dans le monde relatif et mortel des phénomènes a vécu,

s'en reviendra en elle-même,

Où elle s'endormira, libre de tout désir et de tout rêve

 

 

zafu

 

 

murugan.jpg